Pourquoi recourir au management de transition M&A lors d’une fusion-acquisition ?

309 milliards : ce montant représente la surface financière associée aux M&A (Mergers and Acquisitions) en France lors de l’année 2021, soit 45 % de plus que le chiffre relevé en 2020. Alors, quels sont les avantages et les risques liés à une opération de M&A ? Pourquoi est-il judicieux de recourir au management de transition lors d’une M&A ? Décryptage…

Pourtant, cette crise permet aujourd’hui aux acteurs du secteur de saisir de nouvelles opportunités tant en termes d’organisation que d’innovation technologique. Les enjeux environnementaux et énergétiques deviennent ainsi des défis à relever pour assurer la pérennité des acteurs du secteur.

Management de transition et M&A : focus sur les avantages et les risques d'une fusion-acquisition

M&A, fusac, fusions-acquisitions, Mergers and Acquisitions… malgré des appellations différentes, la M&A recouvre une réalité unique : il s’agit d’une opération juridique qui se matérialise par la transmission d’un patrimoine d’une ou plusieurs sociétés vers une ou plusieurs autres sociétés.

Les avantages d’une opération de M&A

À condition d’en assurer la gestion optimale, une opération de M&A constitue un levier de compétitivité majeur pour l’entreprise absorbante, autant qu’une solution de sortie de crise du côté de l’entreprise absorbée. 

Renforcer son développement commercial est une raison commune qui incite les entreprises autrefois indépendantes à fusionner. En effet, la mise en commun des ressources humaines et financières des deux entreprises aboutit à la création d’un nouveau groupe de taille critique. Ainsi, la nouvelle entité créée met toutes les chances de son côté pour devenir un acteur majeur de son secteur d’activité. 

A contrario, certaines entreprises décident de fusionner alors que ces dernières sont liées. Les objectifs sous-jacents d’une telle intégration sont de fluidifier les relations entre les deux entreprises et de simplifier les interactions avec les clients et les fournisseurs des deux organisations.

Qu’il s’agisse d’entreprises indépendantes ou liées par un lien commercial, les bénéfices d’une opération de M&A réussie sont multiples. En voici des exemples notoires : 

  • Absorber une entreprise concurrente 
  • Renforcer le développement de son image de marque 
  • Diversifier son offre commerciale
  • Réduire de manière significative ses coûts (suppression des doublons, pouvoir de négociation supérieur auprès des fournisseurs…) 
  • Bénéficier de l’expérience d’une autre entreprise pour accélérer son processus d’innovation

 

Les risques associés à une opération de M&A

Une opération de M&A est un processus qui implique un investissement financier conséquent. 

À défaut d’une négociation réaliste, le prix de l’entreprise achetée est susceptible d’être surévalué. Ainsi, selon Sandrine Benayora, avocate des affaires spécialisée dans les opérations de M&A, un tel investissement exige « d’avoir les reins solides financièrement. En général, il faut s’endetter, et pour pouvoir s’endetter, il faut avoir la capacité de rembourser sa dette. […] Il faut que le pari soit gagné et qu’effectivement, vous améliorez votre rentabilité ».

Aussi, si le groupe absorbé en est proie à des difficultés financières, il est courant que la nouvelle entité créée subisse une perte de valeur significative. L’exemple le plus marquant de ce risque est la fusion opérée entre le constructeur automobile allemand Daimler (entreprise absorbante) et l’américain Chrysler (entreprise absorbée). Une fois l’opération de M&A actée, la valeur marchande de la nouvelle entité était inférieure à celle de Chrysler avant la fusion. 

Outre l’aspect purement financier, l’intégration d’une entreprise à une autre implique de trouver des synergies entre deux cultures d’entreprise. Si les méthodes de travail constatées au sein des deux entreprises sont aux antipodes, le mariage n’en sera que plus complexe.

Choisissez le domaine d’expertise et identifiez votre prochain manager de transition M&A

Rapidité

Gagnez du temps dans l'identification de vos talents pour une intégration en 48 heures 

Choix

Bénéficiez d'une visibilité immédiate sur plus de 9 000 managers disponibles

Transparence

Identifiez les profils disponibles, où et à quel prix directement sur nos plateformes

Management de transition et M&A : des experts à votre disposition pour une fusac réussie

Vous envisagez de réaliser une opération de M&A ? Vous êtes à la recherche d’un expert du management de transition et des M&A ? 

Puisqu’une opération de M&A est une stratégie comportant des risques non négligeables sur la pérennité de votre entreprise, il est judicieux de recourir aux services d’un professionnel du management de transition et des M&A. 

Adequancy, référence digitale du management de transition, répond à vos besoins peu importe le contexte et les objectifs de votre fusion-acquisition. Notre mission ? Satisfaire l’ensemble de nos clients en leur donnant un accès immédiat à un panel de 98 000 managers de transition. Qu’il soit directeur juridique, directeur administratif et financier ou expert dans la gestion de fusions-acquisitions, nos managers de transition vous accompagnent de A à Z dans votre opération de fusion-acquisition. 

Une fois votre manager de transition sélectionné, ce dernier se rendra dans votre entreprise pour mettre en œuvre un plan d’actions en cinq points : 

  • Étape 1 du plan de management de transition M&A : l’identification des enjeux et des risques.

Assurer le succès d’une fusion-acquisition implique d’analyser les objectifs, les enjeux et le contexte de l’opération. 

Grâce à ces informations, le manager de transition anticipera les éventuelles turbulences susceptibles de se manifester lors de la fusion-acquisition, afin de les gérer avec agilité. 

 

  • Étape 2 du plan de management de transition M&A : la mise en œuvre d’une due diligence précise de l’entreprise ciblée 

Une analyse pointue des méthodes de travail de l’entreprise cible est incontournable pour réussir son opération de M&A. 

En substance, le manager de transition étudiera de nombreux points : organisation, stratégie marketing, coûts, degré de croissance ou de difficultés financières, nature de l’offre commerciale, formation…

 

  • Étape 3 du plan de management de transition M&A : la gestion des négociations 

La fusac ayant des implications sérieuses d’un point de vue juridique, financier et fiscal, le manager de transition pilotera la phase de négociations afin de sécuriser l’opération. 

 

  • Étape 4 du plan de management de transition M&A : la mise en place d’une culture d’entreprise unifiée 

Chaque entreprise étant différente, il est crucial d’accompagner chaque collaborateur au sein de la nouvelle entité créée. Le manager de transition veillera donc à maintenir le climat social au beau fixe en impliquant les salariés les plus motivés par l’opération de M&A.

Aussi, ce dernier puisera dans ses qualités personnelles pour faire preuve d’empathie, d’écoute et de bienveillance afin de rassurer les collaborateurs les plus réticents.

 

  • Étape 5 du plan de management de transition M&A : l’accompagnement des autres acteurs majeurs de l’entreprise. 

Pour assurer le déroulement optimal de la fusac, le manager de transition apportera une vigilance particulière aux relations avec les clients et les fournisseurs des deux entreprises. 

En pratique, le manager de transition prendra soin de persuader les clients et les fournisseurs des avantages de la fusion-acquisition, afin d’assurer une continuité opérationnelle et d’éviter de mettre en péril la croissance de l’entreprise. 


Envie de réussir votre fusion-acquisition grâce aux avantages du management de transition M&A ? Rendez-vous sur notre plateforme en ligne pour trouver votre manager de transition idéal et bénéficier de l’accompagnement approfondi des équipes Adequancy !

Un conseil ? Des questions ? Adequancy est là pour vous.