Avis d’experts RH – Patrick Birault revient sur la reprise d’activité

Publié le

19 mai 2020

dans

Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent, Adequancy a souhaité interroger ses communautés de managers de transition pour comprendre et partager les recommandations des dirigeants experts en transition afin de contribuer à la pérennisation des activités des entreprises et de faciliter la reprise d’activité post covid-19.

Entretien avec Patrick Birault, DRH de transition, expert en développement et transformation des organisations.

Quelques mots sur vous, vos expériences qui feraient écho à la situation 

 

Je suis Patrick Birault, DRH de transition avec plus de 30 années d’expériences dans la Fonction des Ressources Humaines dans des secteurs tels que l’industrie, les services ou encore l’automobile en France comme à l’international. 

J’ai également été amené à gérer des retournements d’entreprises en tant que patron d’usine. Depuis 2008, je réalise des missions de management de transition pour aider les entreprises dans des contextes à fort enjeu social. 

 

Contexte : que vous évoque la situation actuelle ? 

 

Nous vivons une situation inédite que personne n’a vécu. Cette pandémie a arrêté l’ensemble de l’activité économique. Il faut faire preuve d’agilité car la situation évolue en même temps très vite. 

Quels sont les enjeux pour les entreprises ? pour votre fonction ? 

 

Nous avons très peu de visibilité sur le retour à la normale. Il est clair que cela va prendre du temps et les entreprises vont devoir s’adapter en permanence aux nouveaux modes de vie de leurs collaborateurs, à leurs nouvelles attentes et surtout faire face à leurs angoisses individuelles. 

Dès le début de la crise, les entreprises ont dû s’organiser très rapidement : mettre en place le télétravail, le chômage partiel ou encore assurer la sécurité de ceux qui se rendaient encore dans les rangs de l’entreprise. Et ce, tout en faisant face aux lacunes de la part de l’Etat en termes de distribution de masques et de gel. 

Dans le même temps, cette crise sanitaire est en train de dévier en crise économique et pourrait devenir une crise sociale au moment où les dispositifs de l’État (chômage partiel, soutien de trésorerie) vont s’éteindre. Tout dépendra au fond de l’ampleur du plan de relance qui arrivera d’ici l’été. 

Notre rôle au quotidien est de gérer la survie de nos entreprises en ayant une attention de tous les instants sur les angoisses individuelles et en garantissant la santé, l’hygiène et la sécurité de chaque collaborateur. 

 

Quelles sont vos recommandations pour faire face à la crise ? 

 

On peut constater que subsiste un vrai décalage entre les directions opérationnelles sur le terrain et les directions banco-financières avec engagements vis-à-vis des actionnaires. L’enjeu pour les manageurs opérationnels est de prendre en compte l’émotionnel et l’humain et de le partager avec les sphères financières qui sont loin du terrain. 

Dans nos entreprises, il va donc falloir remettre du sens et se recentrer sur ce qui est essentiel : le facteur humain. Et ce, tout en mettant de côté ses clivages ou idéologies, car derrière ce sont des emplois qui sont à la clé. 

Plus que jamais, une présence sur le terrain est utile. Un contact direct vers les opérationnels sera primordial pour comprendre la situation et vie personnelle de chacun tout en gardant le lien. 

Il faut activer l’ensemble de ses relais pour couvrir l’ensemble des sites de l’entreprise. 

Il faudra également se montrer pragmatique et faire preuve d’intelligence pratique et d’imagination pour adapter les structures de production à cette nouvelle vie. Par exemple, il sera question de réduire la taille des lots, de gérer les distances des postes de travail ou encore de réaménager les horaires. 

Les entreprises qui feront cette adaptation sont celles qui réussiront à s’en sortir. 

 

Si vous ne deviez donner qu’un seul conseil aux entreprises qui nous lisent, quel serait-il ? 

 

Pour moi, il faut s’armer de pragmatisme, de résilience à tous les niveaux pour résister à toutes les pressions et du courage. Les managers de transition répondront présents. 

 

Découvrir le profil de Patrick, DRH de transition

 

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous !

 

Adequancy, we connect talents.