Logo Adequancy
Espace Manager
« Vous êtes manager de transition, vous souhaitez vous inscrire ou vous connecter sur votre espace manager. Merci de sélectionner votre domaine d’expertise »

Manager de transition : l’essentiel sur ses missions

Manager de transition : quelles sont ses principales attributions ?

Les entreprises sont constamment amenées à faire face à de nouvelles problématiques comme la digitalisation, la restructuration ou encore la gestion de crise. Et afin de gérer efficacement ces problématiques, elles peuvent se faire accompagner par un manager de transition. Mais quel est l’intérêt de solliciter les services d’un expert dans le management de transition ?

Pourquoi recourir à un manager de transition ?

Qu’il s’agisse d’une PME ou d’une multinationale, des enjeux divers peuvent apparaître durant le cycle de vie d’une entreprise. Il est fréquent de se confronter à :

  • Une diversification ;
  • Une restructuration ;
  • Un plan de transformation ;
  • Un redressement ;
  • Une croissance externe ;
  • Une délocalisation ou transfert d’activité, etc.

Un manager de transition peut donc intervenir lorsque l’entreprise doit faire face à un changement important. Il sera amené à intégrer une équipe et mener à bien son projet ou sa mission. En principe, l’intervention d’un manager transition se déroule en trois étapes.

La première étape consiste à effectuer un diagnostic en vue d’analyser et d’optimiser l’existant. Dans la deuxième étape, il devra mettre en œuvre des solutions. Il est tenu de définir la stratégie à appliquer en fonction des résultats de son diagnostic. Dans la troisième étape, il devra procéder à un transfert de compétences, afin de garantir la pérennité de l’entreprise

Au sein d’une entreprise, les postes de managers de transition sont souvent attribués à des cadres expérimentés en top et middle management. La plupart de ces professionnels ont déjà occupé des postes de direction durant plus de 15 ans.

De nombreux cabinets spécialisés recrutent ces experts. Ces derniers devront se mettre au service des clients du cabinet et peuvent aussi proposer leur service en tant qu’indépendant. Il n’y a pas de domaine de prédilection pour l’intervention d’un manager de transition. Ses missions dépendent entièrement des besoins des entreprises et des tendances. Ces derniers peuvent être concernés des aspects sociaux, économiques ou technologiques.

Après l’apparition de la crise de la Covid-19, les entreprises ont dû s’adapter et engager des plans de transformation ou de restructuration. Elles ont donc réorienté leurs projets pour se se recentrer autour du client et accélérer leur digitalisation. Dès lors, le recours au management de transition et son accessibilité renforcent la recherche d’agilité pour piloter ces transformations.

Quelles sont les principales attributions d’un manager de transition ?

Que faut-il savoir sur le manager de transition ?

Aux Pays-Bas, la notion de manager de transition existe depuis les années 70. Le marché français n’a commencé à profiter de ce type d’expertise qu’un peu plus tard à la fin des années 90. Cet expert était alors reconnu comme étant un chef d’orchestre à même de gérer des situations de crise. Son aide peut également être précieuse pour la gestion d’une transformation d’envergure comme :

  • Une période de réduction de coûts ;
  • La restructuration d’entreprise ;
  • La mise en œuvre d’un PSE, etc.

Le rôle attendu d’un manager de transition est souvent celui d’un dirigeant. Il pourra intervenir à temps partagé ou à temps plein. En moyenne, sa mission s’étend sur 7 mois mais peut s’étaler sur une année entière. Cette durée est le plus souvent déterminée par l’importance du changement souhaité ou la gravité de la crise traversée.

Le management de transition : quelles sont les compétences requises pour réussir cette mission ?

De par le rôle qui lui est assigné, un certain niveau de séniorité est attendu de la part du manager de transition. Ce professionnel doit avoir de nombreuses compétences et différentes qualités (techniques, managériales et humaines). Il devra notamment disposer :

  • D’un bon leadership: comme il apportera son expertise lors des moments difficiles, son intervention est délicate. Il mettra à disposition son savoir-faire pour mobiliser et gérer les équipes. Cet expert mettra également à profit son expérience pour motiver les salariés dans les phases de changement. Il les aide à comprendre les enjeux liés aux transformations à mener. Il se montre rassurant auprès de ses équipes.
  • D’un bon sens de l’écoute et de la communication : ce sont des qualités indispensables. Elles l’aideront à mieux comprendre l’entreprise qu’il va intégrer. C’est un levier essentiel pour sensibiliser les équipes autour d’une opération et ainsi mieux faire passer les messages.
  • De la capacité d’adaptation et de la réactivité : étant donné qu’il peut être confronté à des situations d’urgence, il doit être opérationnel le plus rapidement possible pour prendre en main la feuille de route et tenir les objectifs fixés. Le manager de transition intègre pleinement la culture et les valeurs de l’entreprise. Adaptable et flexible, il apporte cette agilité pour accompagner le développement de la société et contribuer à optimiser la performance de l’entreprise dans une démarche d’amélioration continue.

Idéalement, le manager de transition est ouvert à la possibilité de se déplacer partout en France ou à l’international. Lorsque ce professionnel mène une mission au sein d’une entreprise, il est préférable d’avoir une connaissance de son secteur. Grâce à son regard neuf et extérieur, il disposera du recul nécessaire pour apporter des éléments de benchmark.

Le manager de transition : quels défis à affronter ?

Le manager de transition est amené à prendre part aux projets de grande envergure ayant un impact considérable sur les résultats et le futur d’une entreprise. Ce professionnel possède un grand champ d’action. Il pourra entamer des modifications sur la manière de travailler. Cet expert possède également la faculté d’entreprendre de grandes réorganisations structurelles. Son intervention est déterminante sur la performance ainsi que la pérennité de l’entreprise. Avant de pouvoir entamer une quelconque transformation, un des enjeux est d’obtenir l’adhésion de l’ensemble des collaborateurs et de sa hiérarchie.

Pour conclure, l’intervention d’un manager de transition est souvent cruciale pour l’avenir d’une entreprise. Grâce à son expertise, ce professionnel pourra adopter une stratégie adaptée à l’organisation pour optimiser sa performance ou pour faire face à une problématique précise. Pour exercer cette fonction, il est souvent nécessaire d’avoir des compétences et expériences surdimensionnées par rapport au contexte en vue d’être opérationnel immédiatement avec un coût d’entrée réduit et faire bénéficier dans des délais courts de son expertise.

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous !

Adequancy, « We connect Talents » : www.adequancy.com

Manager de transition : quelle formation ?

Vous êtes un dirigeant expérimenté, agile et dynamique ? Vous aimez relever des défis et avez un sens aigu du leadership ? Avez-vous songé à devenir manager de transition ? Véritable homme de vision, cet expert apporte à l’entreprise le renfort ponctuel et stratégique dont elle a besoin pour assurer sa pérennité.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir manager de transition ?

Quel est le rôle du manager de transition ?

Le manager de transition est un expert mandaté au sein d’une entreprise afin d’aider cette dernière à traverser avec brio une période à fort enjeu. Il intervient généralement dans le cadre d’une situation d’urgence managériale et de transformation, notamment pour pallier l’absence d’un cadre en top et middle management, gérer une crise, accompagner une période de croissance ou encore piloter une restructuration d’entreprise. Les avantages du management de transition sont nombreux. Expérimenté, réactif et pragmatique, ce cadre dirigeant avec un fort niveau d’expertise va mobiliser ses compétences techniques et humaines pour répondre aux besoins de l’entreprise au sein de laquelle il est missionné.

Comment devenir manager de transition ?

Il convient tout d’abord de rappeler qu’il n’est pas obligatoire de suivre une formation pour pouvoir réaliser des missions de management de transition. De fait, la plupart des managers de transition ont à leur actif plus de quinze années d’expérience dans le domaine du management, ce qui constitue de loin, la meilleure des formations possibles.

Ceci étant dit, face à l’engouement généré par le management de transition, de nombreux instituts proposent aujourd’hui aux dirigeants souhaitant se tourner vers le management de transition, de suivre un programme de formation permettant à ces managers de développer leurs compétences sur les plans techniques, humains et stratégiques.

Manager de transition : où se former ?

Il existe deux types de formations pour managers de transition : 

  • Des formations continues s’étalant sur plusieurs mois, visant à préparer ces futurs managers de transition à réaliser leurs premières missions.
  • Des programmes plus courts, présentés sous forme de modules ciblés sur une problématique précise : méthodologie, personal branding, leadership etc., permettant aux actuels managers de transition de développer, entre autres, leur posture ou leur agilité.

A l’heure actuelle, l’Université Paris-Dauphine, ou encore l’école de management Audencia proposent un programme de formation continue destiné aux cadres supérieurs et dirigeants souhaitant s’orienter vers le management de transition.

Par ailleurs, l’Institut de Formation au Management de Transition (IFMT) conjointement fondé par le Syndicat National du Management de Transition (SNMT) et France Transition (ex Fédération Nationale du Management de Transition – FNMT) en 2016, propose également une formation dont l’approche se veut “pragmatique, progressiste et appliquée”.

Avez-vous l’âme d’un manager de transition ?

Au-delà des compétences techniques que se doit de posséder le manager de transition, il convient de souligner qu’un tel poste implique également de répondre à certains critères : être un challenger, savoir s’adapter, être déterminé, à l’écoute, autonome…

Si vous n’êtes pas certain d’avoir le profil d’un manager de transition, vous pouvez tenter d’obtenir une réponse à cette question en remplissant le formulaire proposé par l’IFMT

Pour vous, manager indépendant, Adequancy est LA plateforme pour trouver votre prochaine mission grâce à une visibilité immédiate, un accès exclusif à des missions top & middle management, et la rapidité de mise en relation avec le client.

 

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous !

Adequancy, « We connect Talents » : www.adequancy.com

Consultant et manager de transition : quelles différences

Votre entreprise s’apprête à franchir un cap ? Vous souhaitez bénéficier des conseils avisés d’un expert pour vous permettre de gérer une période de crise, améliorer vos performances ou mener à bien votre projet de fusion-acquisition ? Mais alors vers qui se tourner : consultant ou manager de transition

Comment faire le bon choix ? Quelles sont les principales différences entre ces deux experts en management ?

Manager de transition et consultant : des acteurs extérieurs

Tout au long de son existence, une entreprise traverse différentes phases et rencontre des problématiques plus ou moins complexes auxquelles elle va devoir faire face. Généralement, l’organisation puise en interne, les ressources humaines et matérielles dont elle a besoin pour résoudre ces problématiques, mais parfois, il lui faut faire appel à un intervenant extérieur.

Elle peut alors décider de mandater un consultant, ou de faire appel à un manager de transition. Bien que ne partageant pas tout à fait les mêmes fonctions, ces deux experts sont à même de poser un regard objectif sur l’entreprise, et d’en repérer rapidement les points forts et les points faibles. Tous deux vont proposer des solutions concrètes, tenant compte des moyens humains, techniques et financiers que l’entreprise est capable de mobiliser, mais aussi et surtout, des objectifs que cette dernière cherche à atteindre.

Manager de transition et consultant : deux experts, deux modes d’intervention

Si le manager de transition et le consultant sont tous deux vecteurs de changement, ils ne partagent pas pour autant le même mode d’action.

  • Préconisations versus action 

La différence fondamentale entre le manager de transition et le consultant, réside dans le mode d’action de ces deux professionnels. Là où le consultant établit une liste de préconisations que l’équipe dirigeante devra se charger de mettre en oeuvre, le manager de transition assure, quant à lui, l’ensemble du processus allant de l’analyse des problématiques de l’entreprise, à la mise en place et l’implémentation d’une stratégie efficiente et sur mesure.

Expert surdimensionné, le manager de transition prend les rênes opérationnelles de l’entreprise tout au long de sa mission. Selon un rapport publié par la FNMT en 2019, 57% des missions de management de transition concernent la conduite de changement et la gestion de projet. Preuve que ces experts de haut vol sont perçus comme de véritables agents de transformation par les dirigeants.

En d’autres termes, le consultant est un analyste, avec une approche plus théorique, tandis que le manager de transition est un homme d’actions, qui agit sur le terrain. Ce qui l’intéresse avant tout, c’est d’atteindre les objectifs fixés en amont, et d’obtenir, voire de dépasser, les résultats escomptés.

  • Missions exclusives ou cumulées ?

Le manager de transition intervient généralement dans le cadre de transformations d’envergure ou d’urgences managériales : restructuration d’entreprise, remplacement d’un cadre absent, gestion de crise… Pour mener à bien la tâche qui lui est confiée, le manager de transition travaille généralement à temps plein pour l’entreprise qui le mandate mais il peut aussi travailler en temps partiel en fonction des moyens et des objectifs de l’entreprise. 

Cette “main d’œuvre agile” est l’opportunité pour l’entreprise d’ajuster finement ses besoins en compétences à son organisation et ses besoins. Le consultant peut également cumuler plusieurs contrats sur une même période selon le mode d’intervention défini avec le client.

  • Hard skills, soft skills et expérience en management

Compte-tenu des différents rôles qu’occupent le manager de transition et le consultant, ces deux professionnels ne partagent pas les mêmes compétences techniques et humaines.

Appelé à diriger une équipe, le manager de transition se distingue par un leadership marqué, des compétences relationnelles avérées, et une capacité notoire à fédérer ses collaborateurs et favoriser leur engagement.

Expert surdimensionné, agile et réactif, le manager de transition présente de nombreux avantages et est opérationnel immédiatement. Il s’intègre rapidement dans l’entreprise, s’adapte à son environnement, adopte sa culture, crée des interactions avec ses équipes temporaires…

Pour mener à bien ses missions qui demandent de mobiliser rapidement des compétences élevées dans le domaine du management, le manager de transition a à son actif de nombreuses années d’expérience dans le domaine du management grâce auxquelles il a acquis quelques précieux réflexes, aiguisé son savoir-faire et développé ses compétences.

Quant au consultant, il agit plutôt comme un observateur extérieur. S’il est censé proposer des solutions concrètes et innovantes pour résoudre les problèmes rencontrées par l’entreprise, il n’est pas appelé à mettre en œuvre le plan d’actions qu’il aura imaginé.

Adequancy : trouver le bon manager de transition au bon moment

Vous envisagez une transformation au sein de votre organisation et souhaitez profiter de l’expertise d’un manager surqualifié ? Vous avez besoin de compétences avérées pour la réalisation d’un plan de transformation, de croissance ou une fusion/acquisition ?

Quels que soient vos enjeux, le management de transition est une solution opérationnelle qui vous garantit la réalisation de vos objectifs en un temps record sans agir sur la masse salariale.

Comment faire pour dénicher la perle rare lorsque vous ne disposez que de peu de temps pour la trouver ? 

Conçu pour vous aider à trouver rapidement le profil qui correspond à vos attentes, Adequancy, référence digitale du management de transition, est une plateforme qui regroupe des milliers de managers de talent dotés d’une véritable expertise sectorielle. Il vous suffit de quelques clics pour trouver un manager de transition performant et disponible ! 

 Alors n’hésitez plus, contactez-nous ou lancez votre recherche!

Adequancy, « We connect Talents » : www.adequancy.com

Manager de transition : les avantages du portage salarial

Le management de transition est en plein essor. Une tendance confirmée par une étude réalisée par la FNMT, selon laquelle cette profession aurait généré près de 440 millions d’euros en France en 2019. De fait, on assiste depuis quelques années à une démocratisation du métier de manager de transitionBon nombre de ces managers indépendants optent pour le portage salarial pour les avantages que confère ce dispositif, notamment en termes de liberté et de tranquillité d’esprit.

Qu’est-ce que le portage salarial ? Pourquoi de plus en plus de managers de transition décident de se tourner vers une société de portage salarial ?

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Pourquoi choisir entre le statut d’indépendant et celui de salarié, lorsque l’on peut être les deux à la fois ? Le portage salarial est en effet un statut hybride, que l’on pourrait situer à mi-chemin entre celui de salarié et celui d’entrepreneur. Par conséquent, les salariés portés bénéficient à la fois des avantages du salariat et de ceux d’un professionnel indépendant. 

  • Sérénité et sécurité : Le salarié porté signe un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial. Dès lors, il bénéficie de l’ensemble des droits dont dispose un salarié : bulletin de salaire, sécurité sociale, cotisations retraite et chômage, mutuelle etc.
  • Autonomie : Le manager de transition porté exerce en toute liberté. En tant qu’indépendant, il choisit ses clients et ses missions et définit ses conditions de travail et ses tarifications. 
  • Facilité : Chaque salarié porté se voit attribuer par l’entreprise de portage salarial, un conseiller dédié qui prend en charge l’ensemble des tâches administratives inhérentes à son activité professionnelle : contrats de travail, fiche de paie, factures, recouvrements… Un gain de temps qui permet à ces indépendants de se concentrer pleinement sur leurs missions et de travailler en toute sérénité.

Outre ces avantages non négligeables, le portage salarial permet également au salarié porté de développer son activité : trouver de nouvelles missions, élargir son réseau professionnel en rencontrant d’autres indépendants lors des réunions organisées par l’entreprise de portage et enrichir ses compétences en suivant des formations. 

Indépendant et manager de transition

Après une brillante carrière en entreprise, certains managers optent pour le management de transition. Une décision alimentée par une volonté de valoriser leur expertise et de gagner en autonomie

Cette solution permet en effet à de nombreux dirigeants de réaliser des missions dans des contextes à fort enjeu : croissance ou décroissance, développement à l’international, gestion de crises, restructuration,… Les managers de transition ont l’expérience requise pour adresser les défis des entreprises.

Les managers de transition interviennent donc sur une période définie en vue d’atteindre les objectifs fixés. Généralement, une mission dure en moyenne 7 mois. Ils peuvent alors choisir le statut qui conviendra le mieux à leurs attentes et besoins.

Portage salarial : une option très prisée par les managers de transition

Le portage salarial semble correspondre parfaitement aux besoins du manager de transition. Cette alternative, à la fois flexible et sécurisante, lui permet en effet de conserver tous les avantages liés au salariat, tout en bénéficiant de la totale liberté d’action propre au travailleur indépendant. Ainsi, lorsqu’il n’est pas en mission, le manager de transition peut bénéficier d’une assurance chômage et d’une pension retraite.

Portage salarial : lorsque tranquillité rime avec efficacité

En prenant en charge l’ensemble des tâches administratives fastidieuses et chronophages liées à l’activité du salarié porté, l’entreprise de portage salarial lui permet également de se concentrer sur son cœur de métier et sur le développement de son activité. 

Portage salarial : une relation tripartite, dont tout le monde profite !

Le portage salarial est bénéfique aux trois acteurs qu’il met en jeu :

  • Le manager de transition qui, comme nous l’avons expliqué, profite des garanties offertes par le salariat tout en conservant sa liberté d’exercice. La société de portage qui l’héberge le décharge de ses contraintes administratives et lui offre de nombreuses opportunités de développer son activité. 
  • L’entreprise cliente, qui se trouve rassurée par le cadre juridique qu’offre le portage salarial. Cela favorise l’établissement d’une relation de confiance avec le manager de transition qu’elle engage.
  • La société de portage salarial qui se rémunère en prélevant un pourcentage sur le salaire perçu par le manager de transition. Ces frais de portage peuvent être dégressifs.

Vous êtes ou souhaitez devenir manager de transition ? Rejoignez la première communauté en ligne avec Adequancy. Plus de 7 000 managers de transition nous font aujourd’hui confiance. 

L’inscription est gratuite et simple et vous permet de devenir visible auprès des dirigeants d’entreprise. Vous recevrez également l’ensemble des opportunités de mission en exclusivité.

A lire aussi :

Alors n’hésitez plus, inscrivez-vous ou contactez-nous !

Adequancy, « We connect Talents » : www.adequancy.com

Recrutement d’un manager : une prise de décision déterminante

Nos conseils pour le recrutement de manager 

Le recrutement d’un manager demeure un événement important pour la vie de l’entreprise. Les collaborateurs et l’entreprise elle-même disposent d’attentes précises vis-à-vis de la personne recrutée. Le recrutement prend en considération de nombreux critères importants qui seront évoqués dans cet article.

Les qualités d’un bon manager

Dans l’idéal, un bon manager se résume à une personne d’expérience, qui a déjà fait face à  des situations stratégiques voire complexes qu’il a su démêler avec brio. Un bon manager demeure aussi quelqu’un de compétent et ce dans plusieurs domaines à la fois. Il peut également être un meneur d’hommes et de femmes hors pair, capable de diriger une équipe.

Le bon manager prend des décisions difficiles, évalue les risques, et comprend le marché. C’est également quelqu’un de motivé, qui sait aussi motiver les autres. On attend également de lui qu’il soit un exemple dans son comportement : intègre, loyal et dévoué. 

En somme, il est donc très important de repérer ces différents signes qui donnent des indices sur votre prochain manager. Il est bon de se rappeler que le rôle de celui-ci reste très stratégique pour l’entreprise. Il n’y a pas de recettes secrètes qui déterminent s’il s’agit d’un bon manager ou non. Découvrez dans cet article quelques points à surveiller pour vous aider dans votre recrutement.

Recrutement d’un manager : les principes

Le recrutement d’un manager pour son entreprise n’est pas toujours chose aisée.  Et dans le même temps, il ne suffit pas toujours d’avoir en main le CV du manager pour connaître ses compétences réelles (sur le terrain)

  • Le comportement du candidat avant l’entretien

Un bon manager agit de manière professionnelle et courtoise. Quand vous avez pris contact avec lui, la première impression demeure un premier indice. Au téléphone, il est déjà possible de déceler certains signaux comme l’enthousiasme, la reconnaissance ou encore le respect. Ce sont des réactions et des comportements souvent intrinsèques à la personnalité d’un candidat et qu’il est difficile de simuler.

  • Laisser le candidat livrer ses secrets

La meilleure façon de détecter des signaux par rapport aux compétences et au caractère de quelqu’un, c’est de le laisser s’exprimer. C’est un principe qui reste vrai dans le cadre de l’entretien pour trouver un bon manager. Un manager est doté d’une certaine facilité à s’exprimer, par conséquent vous pourrez juger s’il est quelqu’un qui a confiance en lui ou qui est, au contraire, timide ou dans le cas inverse, gonflé par son égo. 

Le manager est quelqu’un qui sait faire respecter ses décisions tout en faisant passer les bons messages.

  • Ne pas poser trop de questions

Il est vrai que vous voulez en savoir plus sur la personne que vous allez embaucher en tant que manager. Cependant, en enchaînant toutes les questions qui vous passent par la tête, le risque de vous tromper peut être grand. D’une manière générale, seules quelques questions ouvertes suffisent pour analyser votre candidat manager.

Hormis les questions, les invitations à parler de tel ou tel sujet sont à prévoir. Vous pouvez trouver plusieurs variantes de la très connue « parlez-moi un peu de vous ». Ces invitations incitent le candidat à donner plusieurs informations en même temps. Il n’est pas limité par une question fermée sur laquelle il sera difficile de le juger.

  • Se fier au ressenti

Toutes informations relatives aux compétences et au cursus du candidat sont disponibles au sein de son CV. Vous pouvez creuser plus loin en faisant des recherches sur lui si besoin est, sans oublier de jeter un œil à ses références. Il est tout à fait possible de vous baser sur vos ressentis lors de l’entretien. Il est également utile de prendre en compte les ressentis des autres membres de l’équipe de recruteurs.

Questionnaire pour un entretien de manager

Le poste de manager est un poste à responsabilité qu’il est bon de confier au candidat le plus en adéquation avec votre philosophie. Pour cette raison, le déroulement du recrutement d’un manager se prépare en amont. Même s’il n’est pas nécessaire de soumettre au candidat un grand nombre de questions, certaines restent indispensables.

  • Évaluer sa capacité de leader

Le manager est quelqu’un qui aura à diriger une équipe. Les bonnes questions pour évaluer cette qualité peuvent être :

  • Qu’est-ce qu’un bon leader pour vous ?
  • Comment motivez-vous votre équipe dans un moment difficile ?
  • De quelle manière géreriez-vous le licenciement d’un employé ?
  • Est-ce un stratège ?

La manager dispose des caractéristiques stratégiques pour mener à bien ses missions. Vous pouvez l’interroger sur les différentes décisions qu’il prendra en priorité. Il est également possible de lui poser des questions sur sa connaissance de l’entreprise ou sur la façon dont il pourrait gérer certaines situations. 

  • Le niveau d’expérience

Pour recueillir plus de détails sur l’expérience du candidat,  il faut tout d’abord l’interroger sur les situations difficiles qu’il a déjà gérées. On peut lui demander la façon dont il a géré ces situations et s’il a réussi ou échoué. Ces questions peuvent vous donner des indices importants sur la personnalité du candidat.

  • Et son rapport avec l’entreprise ?

Il est également très important de s’informer sur les réelles motivations du candidat vis-à-vis de l’entreprise. Qu’est-ce qui l’a poussé à postuler au sein de l’entreprise ? S’y voit-il encore dans 5 ou 10 ans ? Envisage-t-il d’évoluer au sein de l’entreprise ? S’informer sur son rapport avec son ancienne entreprise est aussi important.

Le recrutement d’un bon manager n’est par conséquent jamais une mince affaire. Vous avez à évaluer plusieurs candidats pour trouver la perle rare. Il est important de ne pas se fier uniquement à ce qui est écrit ou dit, mais aussi à son expérience et à son ressenti, qui seront souvent juge. Votre 1er feeling est donc souvent le bon, et le conjuguer avec votre expérience vous aidera à trouver le bon manager.

Manager de transition, gérez votre présence digitale

Améliorez votre visibilité et valorisez vos expertises. Les clés d’une bonne gestion de votre présence digitale.

 

Maintenant que vous avez complété votre profil sur Adequancy, que vous avez identifié votre axe de différenciation, vous recherchez désormais plus de visibilité auprès des décideurs. 

Quelques chiffres

Aujourd’hui plus de 60% des décideurs utilisent le web pour identifier des solutions ou des prestataires. Pour cela, ils réalisent leurs recherches directement sur les moteurs de recherche dont le principal est Google avec plus de 90% de part de marché. Grâce aux plateformes, vous bénéficiez d’une chance unique d’être visible auprès des décideurs.

Au-delà des techniques et méthodes de référencement digital que nous utilisons pour veiller à ce que les profils des managers ressortent dans les premiers résultats d’Adequancy, les réseaux sociaux professionnels peuvent également s’avérer puissants dès qu’ils sont bien utilisés.

 

4 bonnes pratiques pour gérer sa présence digitale et optimiser sa visibilité en tant que manager de transition disponible pour réaliser des missions

1. Créez une expérience sur Linkedin dédiée à votre fonction de transition

Si cela n’est pas déjà fait, précisez les projets que vous avez menés, les périmètres confiés et les réussites. Invitez ensuite vos visiteurs à se rendre sur votre profil Adequancy via le lien à diffuser disponible sur votre profil/espace manager. Vous pourrez ainsi être ajoutés dans les favoris des décideurs ou être identifiés et contactés pour une mission. A noter que le nombre de conversion sur Adequancy est plus élevé que sur Linkedin puisque notre plateforme se concentre sur la proposition de mission.

2. Identifiez les réseaux et canaux de communication de vos cibles

Vous êtes l’étendard de votre propre marque et de votre activité. Il est clé de soigner votre empreinte digitale. Pour ce faire, identifiez les bons réseaux et canaux pour interagir avec votre réseau. Vous pouvez multiplier le nombre de médias (linkedin, twitter, blogs, forums…) mais utilisez votre énergie au bon endroit, là où votre réseau se trouve et là où il sera plus à même d’échanger avec vous. 

 

3. Créez du contenu à forte valeur ajoutée

Appuyez-vous sur les sujets d’actualités, les centres d’intérêts et enjeux de vos clients cibles pour rédiger des articles. Ces articles montreront également votre vision, méthodologie et approche, c’est l’endroit idéal pour valoriser votre expertise sans être typé « commercial ». C’est une démarche vertueuse pour approcher des prospects. Partagez également vos contenus auprès de votre interlocuteur Adequancy qui pourra le relayer afin que votre contenu soit publié sur le blog et diffuser auprès de notre référentiel de décideurs.

 

4. Interagissez avec votre réseau 

Commentez et partagez les articles inhérents à votre champ d’expertise. Il est clé que vous puissiez être reconnus comme expert sur la place. Si vous avez rédigé un article et que vous identifiez un post relatif, vous pouvez par exemple glisser son lien d’accès sur un commentaire pour inviter d’autres internautes à la lecture. Vous pouvez également rejoindre des groupes Linkedin pour échanger avec vos pairs.

 

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Adequancy, we connect talents.

Manager de transition : valoriser votre profil auprès des dirigeants

Vous êtes manager de transition et souhaitez valoriser votre profil et votre proposition de valeur auprès des dirigeants ? 

Vous avez créé votre profil sur Adequancy et avez rejoint la première communauté en ligne des managers de transition. Nous vous proposons désormais plusieurs axes de réflexion autour de votre proposition de valeur pour optimiser votre visibilité digitale et faire la différence auprès des dirigeants.

Chez Adequancy, nous considérons que 3 composantes forment la proposition de valeur : l’expertise, la valeur ajoutée et les soft-skills.

Avant cela, rappelons rapidement le fonctionnement d’une plateforme. En vous inscrivant sur la plateforme Adequancy, vous devenez visible et pouvez compléter votre profil en téléchargeant votre CV dès l’inscription mais surtout en ajoutant un ensemble de mots clés et éléments de présentation inhérents à votre expérience sur votre profil. Côté clients, ils expriment leur recherche via un moteur de recherche et pourront identifier leur prochain manager de transition tout en bénéficiant de l’accompagnement Adequancy tout au long de leur recherche. La complétude de votre profil est alors déterminante pour votre visibilité digitale. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Votre expertise de manager de transition

La première étape fondatrice est de lister l’ensemble des compétences, outils, connaissances des secteurs et problématiques acquis ces dernières années et d’identifier les axes sur lesquels vous souhaitez vous positionner. 

L’objectif est de mettre en avant ces mots clés afin que vous puissiez ressortir dans les premiers résultats de recherche et que cela soit compatible avec votre recherche de mission.

Un intitulé de fonction accrocheur et clair et une mise à jour continue de votre profil gouverneront également le bon positionnement de votre profil dans les résultats de recherche.

 

Mettre en lumière la qualité de votre profil et votre valeur ajoutée

Demandez à vos précédents clients des retours tant quantitatifs que qualitatifs directement depuis la plateforme afin que vos visiteurs puissent apprécier la qualité de votre profil. Directement dans votre espace manager de transition, vous pouvez demander des recommandations clients. Ces avis sont considérés dans l’algorithme Adequancy et constituent des éléments de réassurance pour vos prochains clients.

Le texte d’accroche sera également clé pour vous différencier en partageant vos succès, des chiffres clés, vos traits de personnalité et votre méthodologie.

Soyez commercial dans votre présentation en invitant les clients à recourir à vos services.

 

Les soft-skills manager de transition

Au-delà des compétences dites « hard skills », les « softs skills » sont de plus en plus appréciées par les entreprises et c’est ce qui crée la différence d’un manager à un autre. N’hésitez pas à les intégrer directement dans votre présentation.

En rendez-vous, que ce soit en visio ou présentiel, votre posture est clé. L’humilité, l’écoute, la confiance en soi sont des éléments clés pour rassurer votre interlocuteur et le mettre en bonne configuration d’écoute et d’échange. La gestuelle sera également très importante. Considérée comme communication non verbale, elle se doit d’être cohérente avec les messages passés.

Ces facteurs clés de succès sont évolutifs et nécessitent une mise à jour régulière pour être toujours au plus proche des besoins de vos futurs clients. 

 

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Adequancy, we connect talents.

Manager de transition : identifier le fonctionnement du moteur de recherche Adequancy

Manager de transition – Comment fonctionne le moteur de recherche Adequancy ?  

Adequancy est le premier acteur à avoir développé un réseau de plateformes en ligne permettant d’accéder rapidement aux managers de transition grâce à un moteur de recherche évolué et robuste.

Dès l’inscription finalisée, votre profil manager devient alors visible auprès de notre référentiel de clients et dans leurs recherches web. Pour que celui-ci soit le mieux positionné dans les résultats de recherche et axé pour la conversion des visites en mission, il doit être complété de la façon la plus optimale possible.

En effet, un profil visible est la première étape mais ce qui gouvernera votre bon positionnement dans le moteur de recherche sont les éléments suivants : une proposition de valeur claire, l’utilisation des mots clés et les éléments de réassurance (une photo, des avis clients et éléments de succès que l’on nomme « bonus »). 

Pour comprendre comment ressortir le plus efficacement possible sur notre moteur de recherche, il faut comprendre comment celui-ci fonctionne et comment les dirigeants réalisent leurs recherches.

A l’instar de Google, les mots clés utilisés par le dirigeant vont guider la sélection de profils affichés par la suite dans les résultats de recherche.

Un client va rechercher des expertises qui répondent à ses enjeux sur des critères bien définis. La première étape sera de sélectionner la plateforme métier de son choix (Direction Générale de transitionDirection RH de transition, …).

Une fois sur la plateforme, le client intègrera les mots clés en adéquation avec ses critères de sélection. Par exemple « DG restructuring à Paris » ou « DAF LBO à Toulouse » etc. Vous l’aurez compris, pour que votre profil remonte dans la requête du client, il faut que les mots clés liés à votre champ de compétences soient bien intégrés dans votre profil.

L’occurrence des mots clés a également son importance : plus vous citez un mot clé, plus le moteur de recherche considère que vous êtes l’expert à valoriser dans cette requête client. Il faut le faire de manière raisonnée.

Enfin, pour mieux convertir, nous recommandons d’utiliser la fonctionnalité « demander une recommandation » afin de récupérer des avis de vos précédents clients. 

 En résumé, voici la formule : f(recherche sémantique ; comptage des occurrences ; bonus-avis) = positionnement dans la requête client

 

Comment optimiser son profil pour ressortir dans les résultats du moteur de recherche Adequancy ? 

Pour être visible lors de ces recherches, vous devez donc avoir renseigné de la meilleure façon possible votre profil Adequancy.

  • Tout d’abord, votre fonction : il s’agit du premier élément tapé par le client lors de sa recherche, assurez-vous donc d’être clair dans l’énoncé du titre de cette fonction. Vous pouvez également intégrer d’autres mots clés liés à vos expertises phares. Par exemple « Directeur de la transformation | Digitalisation | Gestion de projets ». Ce type d’intitulé permet de vous différencier lors de l’affichage de votre profil. Car c’est en effet la première chose que verra un client.
  • Autre élément indispensable, une photo de profil de bonne qualité.  Selon LinkedIn, une photo de profil répondant à ces critères entrainera plus de 21% de vues sur votre profil et plus de 31% de chances de transformer la visite en rendez-vous. Assurez-vous que la photo soit de bonne qualité, en HD de préférence et privilégiez une photo souriante et professionnelle.
  • Les mots clés liés à vos expertises, outils maîtrisés et secteurs d’activité. Comme expliqué plus haut, ils sont là pour vous permettre de ressortir le plus efficacement possible lors de la recherche client. Ces mots clés sont visibles sous votre photo de profil et votre titre de fonction. Chez Adequancy, nous appelons cette zone, « la zone chaude ». C’est la première zone visible de votre profil par le client une fois sur votre profil. Faites-en sorte d’utiliser des termes clairs et bien orthographiés. 
  • En dessous de cette zone chaude se trouve un espace vous permettant de faire une présentation courte et concise de votre profil. Le contenu doit permettre de retranscrire votre Valeur Ajoutée et de faciliter la lecture de votre prospect/visiteur. N’hésitez pas à y indiquer (sous forme de bullet point et de manière synthétique) les principales missions que vous avez pu réaliser lors de votre parcours professionnel, votre approche et méthodologie, vos softs-skills ainsi que vos réalisations passées via des résultats chiffrés.
  • Enfin, dernier élément qui vous permettra d’avoir un profil optimisé : la partie CV. Celle-ci est directement complété lors de l’inscription car vous avez intégré votre CV et que la technologie de parcing que nous utilisons permet de reprendre l’ensemble de votre parcours. N’hésitez pas cependant à le compléter a posteriori. En effet, il est important de préciser les données sur la fonction occupée lors de cette expérience, le secteur, le périmètre, le chiffre d’affaires et les effectifs si ce n’était pas le cas. La bonne pratique est également d’ajouter des éléments de contexte, de rattachement hiérarchique, la taille de l’équipe encadrée, les outils utilisés et enfin les résultats ou gains générés. Et ce sur chaque expérience.

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Adequancy, we connect talents.

Manager de transition : acteur de la transformation des entreprises

Manager de transition : acteur de la transformation des entreprises

 

Dans un environnement en constante évolution et des attentes clients toujours plus fortes, les entreprises sont confrontées à des défis complexes.

Pour les adresser, les sociétés doivent faire preuve d’une adaptabilité à toute épreuve et ne pas avoir peur du changement, dès lors que celui-ci s’avère nécessaire.

Qu’il s’agisse d’optimiser leur productivité et/ou leurs performances, de faire face aux nouveaux enjeux sociétaux et environnementaux, de maintenir leur compétitivité ou encore d’attirer et de retenir les talents, les organisations doivent régulièrement se remettre en question. Il leur faut parfois enclencher un processus de transformation pour faire émerger des modèles encore plus responsables, digitaux, agiles et humains. 

 

Quand envisager une opération de transformation ?

Véritable entité mouvante, une entreprise connaît différentes phases de mutation au cours de son existence. A titre d’exemple, une période de croissance pourra être synonyme de fusion-acquisition tandis qu’une période de déclin pourra être à l’origine d’une restructuration.

Face à de tel défis, l’entreprise a besoin de se transformer, c’est à dire de réviser plus ou moins profondément sa structure afin d’assurer sa pérennité, sa compétitivité ou sa survie. Du mode de management à la structure organisationnelle, une opération de transformation peut être déclenchée à un ou plusieurs niveaux de l’entreprise en fonction des objectifs que cette dernière cherche à atteindre.

 

Opération de transformation : quels objectifs ?

  • Transformation organisationnelle : insuffler une nouvelle dynamique au sein de l’organisation 

La transformation organisationnelle consiste à réviser la structure et les modes de fonctionnement de l’entreprise autour du facteur humain pour atteindre de nouveaux objectifs de performance. Cette transformation va permettre de créer de nouvelles synergies, d’identifier les compétences à acquérir ou celles à développer en interne. Le changement organisationnel ne peut se faire sans l’implication et l’engagement des collaborateurs, véritables piliers de l’entreprise.

Ainsi, il faudra mener une véritable démarche d’accompagnement des collaborateurs. Par exemple, il sera question d’agir fortement sur la communication à chaque étape de la réorganisation, mais aussi de créer des ateliers permettant d’obtenir des informations et avis terrains. L’idée est de bâtir ensemble une organisation à l’image de la culture et des objectifs de l’entreprise.

  • Transformation managériale : renforcer la confiance et l’engagement des collaborateurs 

L’image du manager régnant en maître absolu sur son entreprise a largement perdu en popularité. Aujourd’hui, le rôle du dirigeant est davantage celui du leader qui inspire et fédère ses collaborateurs avec une autorité modérée et une bienveillance certaine. Désormais, de plus en plus d’entreprises s’orientent vers un management participatif, qui favorise la confiance, l’autonomie et la responsabilisation des salariés.

L’un des principaux enjeux de la transformation managériale consiste à attirer et retenir les talents. En parallèle, les équipes managériales devront être formées pour qu’elles gagnent en compétences (hard et softskills). La crise covid-19 a notamment révélé de nombreuses défaillances dans les styles de management : le management à distance n’ayant pas les mêmes codes que celui en présentiel. Aujourd’hui peu importe le format et la distance, les managers doivent pouvoir embarquer les équipes, les faire monter en compétences et leur faire gagner en confiance.

  • Transformation culturelle : redéfinir l’ADN de l’entreprise

 La culture d’entreprise est l’ensemble des modes de pensée, des valeurs, et des habitudes propres à une organisation. Elle est en quelque sorte la marque de fabrique d’une entreprise, ce qui la distingue de ses concurrents. Lorsque la culture d’entreprise n’est plus en phase avec le message que l’organisation veut véhiculer, ou lorsque les collaborateurs ne parviennent pas à se l’approprier, une révision s’impose. La transformation culturelle consiste à faire évoluer chacun de ces composants afin de changer les mentalités individuelles et collectives et de donner une nouvelle orientation à l’entreprise. 

  • Transformation digitale : tourner l’entreprise vers l’avenir 

La crise sanitaire a accéléré la transformation digitale des entreprises. L’intégration et la maîtrise de nouveaux outils permettent d’atteindre différents objectifs : s’adapter aux nouvelles attentes des partenaires et des clients, élargir les offres de service, exploiter les datas pour anticiper les tendances du marché et devancer la concurrence…

La transformation digitale permet également de développer le travail à distance (largement plébiscité en ces temps de crise) et le partage des données. Cette évolution s’avère indispensable pour projeter l’entreprise vers l’avenir.

  • Transformation du business model : se réinventer pour rester dans la course 

L’évolution permanente du marché contraint les entreprises à repenser régulièrement leur business model. L’obsolescence d’un business model peut avoir plusieurs causes : une évolution rapide du marché, le changement des besoins et des attentes des consommateurs, la présence d’une concurrence toujours plus rude… La transformation du business model s’impose donc parfois comme incontournable pour assurer la survie de l’entreprise.

 

Transformation d’entreprise : pourquoi faire appel à un manager de transition ?

La transformation d’entreprise est une opération stratégique et parfois complexe. Elle nécessite la mobilisation de nombreuses compétences techniques et relationnelles, ainsi qu’un sens aigu de l’organisation. Pour les chefs d’entreprise, le défi est de taille car la réussite d’une opération de transformation dépend grandement des décisions qu’ils vont prendre, des comportements qu’ils vont adopter et des stratégies qu’ils vont mettre en œuvre.

Pour mener à bien cette mission aussi complexe que délicate, de nombreuses entreprises font appel à un manager de transition. Expert surdimensionné, ayant à son actif de longues années d’expérience en management et gestion de crise, ce cadre indépendant dispose du savoir-faire nécessaire à la gestion d’un changement stratégique majeur au sein d’une entreprise. Immédiatement opérationnel, cet acteur du changement est à même de prendre les rênes opérationnelles de l’entreprise le temps de sa mission. N’ayant ni passé ni avenir au sein de l’organisation, le manager de transition porte un regard objectif sur l’organisation et élabore des stratégies orientées efficacité et résultats.

Vous envisagez d’entamer un processus de transformation au sein de votre entreprise ? 

Vous êtes à la recherche d’un manager de transition performant et disponible ? Grâce à Adequancy, trouvez rapidement le profil qui correspond à vos attentes ! Notre plateforme regroupe des milliers de managers de talent dotés d’une véritable expertise dans les transformations. 

Pour en savoir plus, contactez-nous !

 

Adequancy, we connect talents.

La gestion de crise avec un manager de transition

Comment gérer une crise dans votre entreprise ? Pourquoi recourir à un manager de transition ? 

 

Le manager de transition est celui auquel les entreprises font appel lorsqu’elles sont submergés par la complexité des problématiques à traiter et qu’elles manquent de compétences en interne pour les aider à adresser leurs enjeux. Qu’il s’agisse de mettre à profit une période de croissance, de gérer une crise, ou encore de pallier l’absence d’un cadre, le manager de transition est l’expert de la situation.

Aujourd’hui plus que jamais, alors que le monde de l’entrepreneuriat a été profondément affecté par la crise sanitaire du Covid-19, les dirigeants ont besoin de renfort pour faire face aux difficultés qu’ils rencontrent et assurer la pérennité de leur entreprise. Le manager de transition apparaît alors comme le partenaire clé des dirigeants pour les aider à réussir la reprise de leur activité.

 

Manager de transition : un expert en gestion de crise

Véritables entités mouvantes, les entreprises traversent des périodes à fort enjeu au cours de leur existence. Entre prospérité et décroissance, les managers se trouvent parfois confrontés à des problématiques complexes, qu’ils ne peuvent résoudre en interne. Or, en cas de crise, il est impératif de réagir, et vite. Le comité de direction peut alors faire appel à un manager de transition pour l’aider à franchir cette phase difficile. Doté de compétences techniques et humaines avérées, cet expert surqualifié occupe de manière temporaire un poste stratégique au sein de l’organisation. Véritable homme de résultats, le manager de transition apporte un renfort efficient et ponctuel à l’entreprise pour lui permettre d’atteindre – voire de dépasser – ses objectifs. Sa réactivité et son pragmatisme lui permettent d’analyser rapidement la situation et d’élaborer un plan d’urgence pour gérer la crise. Son importante expérience en management lui permet mener à bien les missions stratégiques et complexes ou les projets d’envergure qui lui sont confiés.

 

Procédure de gestion de crise du manager de transition

Le manager de transition intervient dans des phases d’urgence managériale. Il est capable de résoudre les problèmes humains, techniques et organisationnels que rencontre l’entreprise en temps de crise. Il procède de manière structurée et méthodique afin d’aider l’entreprise à traverser cette mauvaise passe.

  • Définir les objectifs 

Dans un premier temps, le manager de transition va prendre connaissance du contexte dans lequel évolue l’entreprise et examiner les problématiques qu’elle rencontre. Au cours de cette phase d’analyse, le manager de transition va réaliser un audit approfondi de l’entreprise afin de comprendre les causes qui ont engendré la crise et d’évaluer l’ampleur des dégâts.

  • Identifier les solutions adaptées à l’organisation

A la lumière de ce diagnostic, le manager de transition va alors élaborer une liste de préconisations, en prenant en compte différents paramètres tels que les ressources humaines ou financières dont dispose l’entreprise. En accord avec le comité de direction, il déterminera alors la solution la plus adaptée aux objectifs de l’entreprise.

  • Mettre en oeuvre un plan d’action

Le manager de transition va ensuite concevoir et implémenter une stratégie de gestion de crise pour permettre à l’entreprise de sortir de l’impasse. Ses pluri compétences et sa polyvalence lui permettent d’intervenir auprès des différents départements de l’organisation (ressources humaines, trésorerie, communication…) et d’actionner différents leviers pour prendre le contrôle de la situation. En véritable leader, il fédère les équipes qui lui sont confiées et prend les décisions nécessaires à la survie de l’organisation. 

  • Prévenir une prochaine crise

Le manager de transition est un visionnaire. S’il s’intéresse au présent de l’entreprise, il s’emploie également à assurer son avenir. Sa capacité d’anticipation lui permet de prévoir les dangers susceptibles de mettre en péril l’entreprise, et d’imaginer les solutions adaptées à chacune d’entre elles. Il forme dirigeants et collaborateurs pour leur permettre d’affronter une éventuelle prochaine crise.

 

Les avantages du management de transition en cas de crise

Lorsqu’une entreprise traverse une période de crise, le dirigeant se sent parfois impuissant et culpabilise à l’idée de ne pouvoir apporter de solution concrète pour sauver son organisation. Sous l’effet de la panique, il peut alors prendre de mauvaises décisions et, sans le vouloir, donner le coup de grâce à son entreprise. Le manager de transition intervient précisément dans des phases d’urgence managériales : gestion de crise, remplacement d’un cadre absent, période à fort enjeu… Ses nombreuses années d’expérience en management lui permettent d’agir de manière rapide et efficace pour solutionner le ou les problèmes rencontré(s) par l’organisation. Quelle que soit la complexité de la situation, cet expert surdimensionné, saura trouver une solution adaptée et donner un nouveau souffle à l’entreprise.

Le manager de transition apporte de nombreux avantages à l’entreprise en crise  : à la fois réactif et surqualifié, cet expert saura trouver rapidement une solution adaptée aux problématiques rencontrées par l’organisation. Véritable homme d’actions, il est opérationnel immédiatement et se charge de réaliser un diagnostic, d’émettre des recommandations mais aussi de les mettre en oeuvre. Il dispose d’un regard extérieur, ce qui lui permet d’être déconnecté des tensions éventuelles qui y règnent et de bénéficier d’une puissance d’intervention supérieure. Enfin, en tant que leader, il forme, dirige et accompagne les équipes dont il a la charge afin de les aider à atteindre les objectifs définis en amont. Le manager de transition est donc le partenaire clé des dirigeants en période de crise. 

Votre entreprise traverse une période de crise ? Vous êtes à la recherche d’un manager de transition performant et disponible ? Grâce à Adequancy, trouvez rapidement le profil qui correspond à vos attentes ! Notre plateforme ergonomique regroupe des milliers de managers de talent dotés d’une véritable expertise sectorielle. 

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Adequancy, we connect talents.