Logo Adequancy
Espace Manager
« Vous êtes manager de transition, vous souhaitez vous inscrire ou vous connecter sur votre espace manager. Merci de sélectionner votre domaine d’expertise »

Directeur de la transformation : définition, missions et les avantages à recourir à cet expert

Dans le cadre d’une transformation, il est fréquent que l’entreprise collabore avec un directeur de la transformation ou un Chief Transformation Officer (CTO). Ce poste requiert une grande expérience et un grand savoir-faire. Zoom sur l’essentiel des missions de ce professionnel.


La transformation de l’entreprise : une étape inéluctable

Faire face à la concurrence, rester compétitif, développer de nouveaux marchés, se digitaliser, réenchanter l’expérience client… sont autant de situations pouvant nécessiter une transformation de l’organisation. Celle-ci ne pourra bien sûr se faire qu’au moment où l’entreprise aura pris conscience des enjeux et de la nécessité de conduire ces changements pour que toute l’entreprise soit engagée dans l’action. En effet, cela peut induire des modifications drastiques dans l’entreprise, au niveau des outils, des technologies, des services et des compétences voire même de la culture de l’entreprise.

Cette transformation peut ainsi redonner un nouveau cap et souffle, (re)motiver des équipes en place et agir sur l’acquisition ou la fidélisation client notamment. Ce plan de transformation est donc d’une importance capitale.

Engager un professionnel hautement qualifié pour rejoindre et accompagner vos équipes permet alors de garantir la pérennité et la stabilité de votre entreprise, même durant des périodes de grands changements.

Définition du domaine d’intervention du directeur de la transformation

●       Le champ d’intervention du directeur de la transformation

La transformation au sein d’une entreprise est du ressort du dirigeant. Le Chief Transformation Officer agit ici comme chef d’orchestre d’un projet de grande envergure pour opérer les changements. Pour réussir sa mission, sa vision s’accompagne du soutien complet du comité de direction.

La transformation des entreprises est incontournable et souvent associée à la révolution numérique. Pourtant le directeur de la transformation peut intervenir dans différents contextes, à savoir :

  • Une fusion-acquisition ;
  • Une restructuration ;
  • Une transformation digitale ;
  • L’évolution du business-model, le développement de nouveaux services ou produits,…

●       Quelles sont les qualités requises d’un directeur de la transformation ?

Comme ce professionnel est amené à exécuter des missions de grande ampleur, il est souvent issu d’une formation académique reconnue. Son expérience terrain lui a également permis de développer une grande capacité d’analyse et de la rigueur opérative. Il est aussi nécessaire qu’il ait un bon sens de l’écoute.

Durant l’exercice de sa mission, il est amené à travailler et à diriger une équipe d’experts ou de profils complémentaires à sa propre expertise. En ce sens, il se montrera fédérateur et persuasif. Ce professionnel fait aussi preuve d’ouverture d’esprit tout en étant capable de se familiariser rapidement avec les différentes cultures au sein d’une entreprise. Il est donc important qu’il sache respecter la vue de cette dernière ainsi que les délais demandés.

L’intervention du directeur de la transformation

Dans le cadre de ses missions, le directeur de la transformation va mettre en place des programmes visant à réformer en profondeur les modèles de l’entreprise. En raison des différents changements extérieurs, celui-ci est incontournable. Mais engager une transformation n’est pas chose aisée. Il est nécessaire de peser l’importance de chaque étape pour arriver à ce résultat.

●       La phase d’analyse et la prise de décision

Lorsqu’il est temps de mettre en place un grand changement, les sociétés peuvent se questionner sur :

  • Les changements à apporter ;
  • Les modèles à appliquer ;
  • La nécessité d’une rupture ;
  • Le niveau de renfort requis ;
  • Le temps nécessaire pour appliquer le changement ;
  • Les compétences pour guider le changement ;

Ayant un regard externe et objectif, le directeur de la transformation peut préparer en profondeur le changement et anticiper l’impact de ses actions. Grâce à son expérience et à son savoir-faire, il établit ce qu’il doit changer afin d’atteindre ses objectifs. Une fois la stratégie lancée, il dispense l’accompagnement nécessaire pour comprendre et appliquer le changement.

●       La phase d’application de la stratégie et la mise en place des facteurs clés du succès

Les dirigeants ressentent souvent des difficultés à appliquer un changement. Une fois que celui-ci est annoncé, les dirigeants peuvent avoir besoin d’un soutien et c’est là où le directeur de la transformation intervient. Préserver l’équilibre entre la continuité du business et la mise en place du changement, tout en veillant au moral de ses troupes, demeure sa priorité.

●       La phase d’acceptation

Le changement doit être insufflé par le top management. La transformation ne peut être optimale si les managers continuent de diriger selon leur ancienne logique. Ils doivent accepter et incarner ce changement avant d’être en mesure de le préconiser auprès d’autres. À aucun moment le changement ne s’impose et n’est exigé, il découle donc d’une compréhension réelle des objectifs et des résultats qu’il permettra d’engendrer. C’est le rôle du directeur de la transformation de mettre en place ces processus afin d’atteindre des résultats à long terme.

Comment le directeur de la transformation peut apporter son soutien à l’entreprise ?

La principale mission d’un directeur de la transformation est d’accompagner stratégiquement une entreprise lors de sa transformation. Pour atteindre les objectifs posés, ce professionnel va notamment :

  • Analyser l’environnement de l’entreprise, les outils et les compétences en place, ses forces et ses axes de progrès de l’entreprise
  • Effectuer une veille technologique pour identifier les outils et solutions adaptés aux enjeux de l’organisation
  • Proposer une vision, définir une stratégie et des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels (SMART)
  • Partager le plan d’action avec les collaborateurs pour les embarquer dans cette transformation tout en les motivant et les accompagnant, définir les rôles et les responsabilités
  • Former si besoin les managers aux nouveaux outils ou favoriser l’acculturation à la data par exemple
  • Conduire le changement à chaque étape du plan de transformation, piloter les équipes et suivre les indicateurs de performances préalables définis, déployer les solutions
  • Mettre en place les processus adéquats, transmettre son savoir-faire pour mettre en configuration de succès les équipes
  • Reporter au comité de direction l’état d’avancement du projet, ajuster si besoin les missions ou les compétences

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous !

Adequancy, « We connect Talents »