Comment gérer une fusion-acquisition ?

 

En 2021, les opérations de fusions-acquisitions ont atteint la somme record de 5 800 milliards d’euros. Malgré cet engouement significatif, l’intégration d’une entreprise comporte des points de vigilance pour garantir la croissance de l’entreprise et le succès de cette opération. Alors, quels sont les enjeux d’une opération de fusion-acquisition ?  Comment gérer une fusion-acquisition ? Adequancy vous apporte quelques pistes de réflexion.

 

Quels sont les enjeux de la fusion-acquisition ?

Aussi appelées Mergers and Acquisitions (M&A) ou Fusac, les fusions-acquisitions constituent un levier de croissance incontestable à l’échelle d’une entreprise ou d’un groupe, compte tenu des avantages stratégiques qui découlent d’une telle opération : 

  • Absorption de la concurrence 
  • Renforcement de l’image de marque à l’international 
  • Diversification de l’offre 
  • Réduction et maîtrise des coûts (production, fiscalité…) 
  • Accélération de la croissance
 

Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’une opération de fusion-acquisition est un processus d’intégration qui comporte des risques, à plus forte raison lorsque les enjeux financiers posés sur la table des négociations sont colossaux. 

Pour preuve, une étude de McKinsey réalisée sur plus de 2 500 procédures de fusions-acquisitions entre 2013 et 2018 démontre que plus le montant de l’opération est élevé, plus les chances de voir aboutir la M&A sont minces

  • 10 % des Mergers and Acquisitions comprises entre 1 et 5 milliards d’euros n’aboutissent pas 
  • 20 à 35 % des fusions-acquisitions supérieures à 10 milliards de dollars sont abandonnées

 

Loin de se contenter de dévoiler des statistiques, l’étude révèle les principaux facteurs explicatifs de ces abandons en cours d’intégration, classés par ordre d’importance :

  • Divergences sur la valorisation des entreprises et leurs synergies (40 %) 
  • Méfiance quant au système réglementaire (18 %) 
  • Instabilité politique en matière de fiscalité (15 %)

 

5 conseils pour savoir comment gérer une fusion-acquisition 

Vous souhaitez comprendre comment gérer une fusion-acquisition ? Trouver une synergie idéale entre deux entreprises est un défi complexe. Pour garantir le succès de l’opération , il est crucial de respecter certaines étapes, que ce soit avant, pendant et après la signature du contrat de fusion-acquisition.

Comment gérer une fusion-acquisition avant la signature du contrat ? 

  • Identifier les risques et les enjeux de la Fusac : définir de manière minutieuse les objectifs de la Fusac suppose de se poser des questions pertinentes. La fusion-acquisition a-t-elle vocation à diversifier les activités de l’entreprise ? L’objectif est-il de renforcer son rayonnement international ? Avec des objectifs clairement établis, il sera plus aisé d’analyser et d’anticiper les risques d’ordre commercial, financier et commercial de la M&A.
  • Réaliser une due diligence approfondie de l’entreprise cible : pour maximiser les chances de réussite de la fusion-acquisition, il est impératif de comprendre le mode de fonctionnement de l’entreprise ciblée dans toutes ses composantes. Ainsi, réussir une M&A implique de récolter un maximum d’informations sur le positionnement commercial de l’entreprise absorbée, son organisation, son marché local, son taux de croissance, la qualité de ses produits et services ou encore sa stratégie de communication. 
 

Comment gérer une fusion-acquisition pendant la signature du contrat ? 

  • S’entourer d’experts pour gérer la phase de négociation de la Fusac : la phase de négociation est le point névralgique de la fusion-acquisition. Puisque la M&A peut prendre différentes formes (rachat total, fusion par annexion, joint-venture, cession partielle, fusion-absorption…), se faire accompagner par des experts financiers, juridiques et fiscaux est un excellent moyen de sécuriser la transaction.
 

Comment gérer une fusion-acquisition après la signature du contrat ? 

  • Créer une culture d’entreprise unique : chaque entreprise dispose de spécificités humaines et organisationnelles qui la rendent unique. Dans le cadre d’une fusion-acquisition, un temps d’adaptation d’environ 2 ans est requis pour créer une culture d’entreprise commune. Pour réussir son opération de M&A, il est donc crucial de prendre en compte cette temporalité. De plus, la fusion-acquisition peut peser sur le climat social. Les managers devront donc faire preuve d’un profond sens de l’écoute pour identifier et impliquer les collaborateurs motivés par le projet de fusion-acquisition, tout en rassurant les salariés les plus réticents. 
  • Communiquer avec les partenaires commerciaux : la réticence au changement ne se limite pas aux salariés des entreprises. Les clients et les fournisseurs peuvent être bousculés dans leurs habitudes, affectant ainsi la compétitivité du nouvel ensemble créé. Communiquer avec transparence sur les avantages de la Fusac est impératif pour attirer de nouveaux clients sans perdre la clientèle des deux anciennes entreprises. Pour ce faire, une des stratégies gagnantes consiste à créer un nouvel ensemble hybride, où chaque entreprise conserve ses valeurs et son positionnement commercial.

 

Pourquoi solliciter un manager de transition lors d’une opération de M&A ?

Les risques inhérents à une opération de fusion-acquisition ne doivent pas être pris à la légère. En cas de mauvaise gestion, la pérennité globale des deux entreprises qui fusionnent peut être remise en cause

Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre les objectifs de croissance fixés par l’opération de Mergers and Acquisitions ? Vous avez besoin de mobiliser ponctuellement des compétences externes pour gérer une fusion-acquisition ?  

Grâce au réseau Adequancy, profitez dès aujourd’hui de l’expertise de haut vol de nos managers de transition. Avec plus de 8 500 profils disponibles sur notre plateforme digitale, vous avez l’occasion unique de sécuriser votre stratégie de Mergers and Acquisitions en disposant de compétences issues de différents métiers : banque, finance, juridique, ressources humaines…

Et les avantages de recourir au management de transition pour des missions ponctuelles sont multiples, puisque nos experts en fusions-acquisitions

  • assurent la continuité opérationnelle grâce à leur disponibilité immédiate ;
  • apportent un regard neuf et une vision objective sur l’état d’avancement de l’opération de M&A, ses contraintes stratégiques et ses enjeux ;
  • déterminent les conditions de succès de l’opération de fusion-acquisition, les leviers à actionner et les actions à entreprendre ;
  • sont capables de mener des négociations de fusions-acquisitions complexes grâce à leur expertise avérée ;
  • adaptent la durée de leurs missions à la complexité de l’opération et aux besoins de l’entreprise concernée.

 

Vous souhaitez être accompagné par des managers de haut niveau pour votre opération Fusaq ?

Avec Adequancy, identifiez rapidement et dès maintenant les compétences de manager de transition expert en gestion des fusions-acquisitions.

advanced divider
Un conseil ? Des questions ? Adequancy est là pour vous.