Les différents étapes d’une restructuration d’entreprise

Publié le

24 avril 2020

dans

 

Les différents étapes d’une restructuration d’entreprise

 

Plusieurs motifs peuvent être à l’origine d’une restructuration d’entreprise : crise financière, période de développement accru, poste clé vacant, fusion-acquisition… Ce processus délicat remet en question l’ensemble de la structure organisationnelle de l’entreprise. 

Pour que cette réorganisation se fasse dans les meilleures conditions, elle doit être entreprise avec bienveillance, stratégie et prévoyance.

La clé du succès d’une restructuration d’entreprise tient en deux mots : planification et communication.

Quelles sont les différentes étapes de la restructuration d’entreprise ? Comment faire de cette démarche un succèsDans cet article, les experts Adequancy vous présentent les 5 étapes d’une restructuration réussie.

1ère étape de la restructuration d’entreprise : la prise de conscience

 

Avant toute chose, il convient de faire le point sur l’architecture stratégique et les caractéristiques organisationnelles propres à l’entreprise. Le programme de restructuration de l’entreprise démarre donc avec l’évaluation de différents paramètres tels que la vision, la mission, la structure, la gestion, le capital humain et financier etc. inhérents à la société. Cet audit – préalable à toute action de réorganisation – permet de déterminer l’adéquation entre l’entreprise et son environnement et de repérer les failles éventuelles au sein des différents services de l’organisation.

C’est sur la base de ce diagnostic que sera établie la stratégie de la restructuration d’entreprise. Il est donc primordial que ce rapport soit complet, précis et impartial. Dans ce contexte, il est vivement conseillé de faire appel à un manager de transition. Cet expert surdimensionné établira rapidement une analyse objective de l’entreprise afin de définir un plan d’action.

2ème étape de la restructuration d’entreprise : la communication

La phase de réflexion achevée, il est temps à présent de passer à l’action. Pour commencer, il va vous falloir annoncer votre décision à vos collaborateurs, aussi bien en interne, qu’en externe. Car il se peut que cette décision déclenche un vent de panique chez vos employés.

Communication et transparence sont indispensables pour susciter une réaction positive au sein de votre organisation. A ce stade, il est important de briefer chacun des managers des différentes structures de l’entreprise, afin de leur permettre de répondre aux questions éventuelles de leurs équipes. La réussite de votre démarche requiert la coopération de toutes les personnes impliquées. 

3ème étape de la restructuration d’entreprise : la transition

Pour que l’entreprise fasse peau neuve, elle doit passer par une phase de désintégration. Au cours de cette étape, l’ancien modèle se désagrège pour laisser place à la nouvelle structure organisationnelle de l’entreprise. Cette étape est probablement la plus anxiogène pour les employés qui voient leurs repères anéantis. Lors d’un processus de restructuration, on distingue généralement trois catégories d’individus  : 

  • les enthousiastes, qui apprécient le changement, 
  • les soumis, qui ne cautionnent pas forcément la démarche en leur for intérieur mais n’émettent aucune objection 
  • les contestataires, qui s’opposent ouvertement au changement.

Ces trois types de réactions doivent être prises en considération et donner lieu à des réponse appropriées par la direction générale. 

4ème étape de la restructuration d’entreprise : la reconstruction

Après avoir établi un audit organisationnel de votre entreprise et annoncé le déclenchement d’un processus de restructuration d’entreprise à l’ensemble de vos collaborateurs, le moment est venu de définir un nouveau modèle d’organisation. Dans un premier temps, ce modèle tient lieu d’ébauche. Il vous faudra certainement le remanier et l’affiner avant de le mettre en oeuvre. La nouvelle structure de l’entreprise détermine :

  • Le système hiérarchique au sein des différents départements,
  • La définition et la distribution des fonctions au sein de l’organisation,
  • Les compétences techniques et humaines propres à chaque poste, 
  • Les actions à mener pour accroître la rentabilité de l’entreprise, 
  • D’éventuels licenciements,
  • etc.

Au cours de cette étape, les collaborateurs apprivoisent la nouvelle structure de l’entreprise et apprennent à s’adapter à leur nouvelle fonction. 

5ème étape de la restructuration d’entreprise : l’ajustement

Suite aux différentes étapes ayant abouti à la restructuration de votre entreprise, une phase d’ajustement est à prévoir, notamment si la nouvelle structure organisationnelle ne répond toujours pas à vos objectifs.

Pour autant, ne prenez pas de décision hâtives. Accordez à vos employés le temps de s’adapter au nouveau modèle de l’entreprise avant d’envisager de procéder à des changements.

Restructuration d’entreprise ? Faites-appel à un manager de transition !

La restructuration d’entreprise est un processus complexe qui s’articule autour de différentes étapes clés. Or, les entreprises ne possèdent pas forcément en interne, les compétences nécessaires à la réalisation d’une telle démarche. Il est alors important de trouver rapidement un professionnel capable d’identifier les besoins de l’entreprise et d’implémenter tout aussi rapidement une stratégie efficace, pour permettre à l’organisation d’atteindre ses objectifs. 

Faire appel à un manager de transition permet de bénéficier de tout l’expertise d’un professionnel aguerri, apte à gérer des situations de crise. 

Immédiatement opérationnel, le manager de transition va tout d’abord élaborer un diagnostic global de l’entreprise, avant d’émettre des recommandations et de les mettre en oeuvre.

Besoin d’un manager de transition disponible et performant ? Trouvez le profil idéal sur Adequancy !

Pour toutes questions ou informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Adequancy, we connect talents.