Espace Manager

« Choisissez une fonction et connectez-vous
aux managers qui font la différence »

A crise exceptionnelle, mission exceptionnelle

Publié le

23 juin 2020

dans

Le Chief Covid Officer : un manager rompu à la gestion de crise et à la gestion d’opérations de restructuration

 

Dans ce contexte inédit, la priorité pour les entreprises est d’actionner l’ensemble des leviers pour faciliter et accélérer la reprise : se transformer, se repenser avec des modèles plus responsables, plus digitaux, agiles et humains.

Face à cet environnement, Adequancy lance son dispositif autour du Chief Covid Officer, une fonction dédiée à un accompagnement opérationnel au sein des entreprises. L’objectif est de créer une passerelle concrète, utile et rapide entre l’expertise des managers de transition et les attentes fortes des clients.

Entretien avec Carole, DG de transition et Chief Covid Officer.

 

Quelques mots sur vous, votre expérience

 

L’originalité de mon parcours est la mise en œuvre réussie de nombreux chantiers de transformations structurantes des organisations que j’ai eu à manager. J’ai donc eu l’opportunité, la volonté et la capacité à agir de façon opérationnelle sur tous les sujets « charnières » qui jalonnent la vie des entreprises.

Ainsi, après une expérience opérationnelle réussie en Direction Générale, Direction Administrative & Financière et DRH en industrie, consolidant deux piliers de compétences en Finance et en Ressources Humaines pour aider concrètement à la transformation des entreprises, c’est logiquement que j’ai rejoint le management de transition.

Ma motivation est de servir les entreprises ayant des projets ou des nécessités de changement, de transformation suite à des problématiques diverses : crise sociale ou économique, érosion du business, besoin de consolidation, intégration de société, ainsi que d’autres contextes spécifiques nécessitant en même temps une vision stratégique et un besoin d’opérer rapidement et directement au sein même des organisations ou en transverse.

Pour compléter ce parcours opérationnel, j’effectue également des mandats d’administratrice indépendante depuis 2014. Ce rôle me permet d’approfondir mon expérience de la gouvernance, de toujours rester en prise avec l’actualité économique, de consolider ma capacité à proposer de nouvelles stratégies et/ou suivre leur mise en œuvre opérationnelle tout en respectant l’intérêt social. Je peux intervenir également en mode « projet » ou en soutien aux organisations déjà existantes.

Il était fondamental pour moi de bâtir cette expérience à « 360 degrés » de l’entreprise, pour pouvoir m’engager pleinement aux cotés des femmes et des hommes de l’entreprise, et donner pleinement leur sens aux projets que j’accompagne.

Quelle est votre analyse de la situation de la crise actuelle ? Quelles problématiques pour les entreprises ?

Je pense que cette crise qui est mondiale, et qui touche l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial est à la fois un révélateur et un catalyseur.

En effet, cette crise met au grand jour les forces et les faiblesses de nos business models, elle a impacté simultanément, nos clients, nos fournisseurs, nos équipes. La crise n’était pas préparée et s’avère d’un impact sans précédent.

Elle met en évidence que tous les projets qui étaient en latence ne peuvent désormais plus être reportés. Elle a également permis de démontrer la nécessaire transformation digitale.

Toutes les activités fortement digitalisées ont en effet mieux résisté que les autres.

Il faut agir sans attendre pour réinventer nos business models, saisir les opportunités qui vont apparaitre sur les marchés, et mieux vaut le faire accompagné d’experts, agiles et bienveillants qui savent être le moteur de la transformation et qui sont à même d’insuffler une forte énergie à des organisations souvent en état de choc, en quête de nouveaux sens.

A court terme, les entreprises vont devoir se concentrer sur l’opérationnel en s’assurant de la continuité des opérations, de la situation du cash et des nouvelles prévisions de BFR.

Très vite chaque entreprise va devoir retrouver ses clients, ses fournisseurs, comprendre ses moteurs de propre résilience et consolider sa supply-chain.

Il s’agit d’abord de sécuriser et consolider la chaine de valeur.

Enfin, à long terme, il s’agira de repenser son business model afin d’être plus résilient et saisir les opportunités de se réinventer.

En tant que CCO, quelle sera votre approche – votre méthodologie ? Quel sera votre plan d’action pour faire face à cette crise ?

Ma méthodologie s’inscrit dans un mode opératoire :

Avant tout, je proposerai de commencer par une business review complète qui pourra (ou non) être co-construite avec le donneur d’ordre et plus largement avec toutes les équipes de l’entreprise. Le constat lui, doit être largement partagé. A l’image d’une Swot Analysis, elle permettra de dégager les forces et les faiblesses de l’entreprise à la lumière de la crise Covid.

Ensuite, il conviendra de se mettre d’accord sur la feuille de route de la transformation. Il s’agit de définir les priorités, la méthodologie, les différentes phases de mise en œuvre, ainsi que le suivi via des indicateurs de performance, tout en précisant le budget préétabli et le calendrier des opérations.

Pourquoi les entreprises devraient-elles recruter un CCO ?

 

Les entreprises peuvent choisir de recruter un CCO à plusieurs niveaux, tout d’abord pour se faire aider sur l’étape de l’analyse de la situation actuelle, et ensuite poursuivre par l’accompagnement opérationnel dans les chantiers à diriger.

Ce choix peut émaner d’une volonté des instances dirigeantes d’apporter du sang neuf, ou d’une volonté de dédier une ressource spécifique à la transformation pour aller plus vite, ou tout simplement par nécessité, car elles n’ont pas les compétences techniques et opérationnelles en interne.

L’intérêt pour le dirigeant ou les actionnaires est d’avoir un opérationnel chevronné qui va pouvoir actionner tous les leviers nécessaires à la reconstruction, et y consacrer toute son énergie.

Mais surtout, les entreprises qui choisissent de recruter un Chief Covid Officer sont celles qui ont la volonté de reprendre leur activité de façon différente et qui ont envie de donner un nouveau souffle à leur organisation.

En effet, à crise exceptionnelle, mission exceptionnelle demandant un très large spectre de compétences, des capacités managériales et de communication indéniables, une expertise dans les relations sociales, en passant par la finance, la supply-chain, le digital.

C’est pourquoi la proposition de services d’Adequancy est novatrice et positive.

Le rôle du CCO a été pensé avec un prisme différent, plus large et visant à faire de cette crise une opportunité de se réinventer, de se renforcer, avec l’aide d’experts.

En amont, Adequancy a en effet, organisé des groupes de réflexion constitués de profils aussi différents que diversifiés. En nous encourageant à partager nos expertises, Adequancy propose et développe des solutions de reprise innovantes basées sur des individualités au passé riche, mais également sur une dynamique réseau très puissante pour les entreprises clientes.

L’entreprise peut bénéficier non seulement d’un expert aguerri aux situations d’urgence mais aussi d’un accès direct à la force d’un réseau de compétences. Ces équipes pluridisciplinaires peuvent intervenir ensemble et/ou séparément.

Je suis ravie de faire partie de ce réseau d’experts et apporter toute mon énergie à la reprise économique des entreprises.

 Découvrir le profil de Carole sur Adequancy

Découvrez également les plateformes Adequancy, spécialisées par métier réunissant plus de 6000 managers de transition.

– Finance

– Direction Générale

– Ressources humaines

– Projets

– Achats

– Logistique & supply chain

 – Industrie

– Juridique & fiscal

– Commerce & marketing

– DSI

 

Adequancy, « We connect Talents » : www.adequancy.com