Espace Manager

« Choisissez une fonction et connectez-vous
aux managers qui font la différence »

Promouvoir l’innovation par les achats… et, en situation de crise (covid-19)

Publié le

22 juin 2020

dans

 Promouvoir l’innovation par les achats… et, en situation de crise. 

Sandrine, Directrice des achats, a été amenée à construire, mais aussi à professionnaliser et à piloter des Directions Achats. Son parcours s’est développé au sein de différentes tailles de sociétés, auprès de diverses industries telles que la métallurgie, la mécanique, le nucléaire, l’aéronautique et l’automobile; puis, parfois, pour des entreprises du tertiaire. Sandrine intervient sur des axes aussi bien stratégiques, qu’organisationnels, qu’opérationnels, que managériaux.

Son approche demeure pragmatique, orientée résultat, inscrite dans une démarche d’amélioration continue. Riche d’une large connaissance sectorielle et fonctionnelle achat, Sandrine s’attache à apporter un regard neuf et une valeur ajoutée.

Ce document s’articule autour de 3 axes de réflexion – 3 pratiques achats :

  • Les soft skills – relation fournisseurs et cahier des charges : gagner la confiance du fournisseur, une pérennité dans la relation et la capacité du fournisseur à être force de proposition en solutions innovantes
  • La méthode via la matrice MIM (Monnier’s Innovation Matrix), par Bernard Monnier – Président de MIM, ex-Responsable des achats chez THALES Recherche & Technologie : évaluer de façon objective l’innovation et la définir selon une échelle à 7 niveaux.
  • La technique – l’analyse de la valeur (AV), par Lawrence Delos Miles – Ingénieur chez GE : utiliser l’AV comme outil de rupture, de gestion de crise, de re-conception (transformation > créativité > innovation)

L’innovation s’avère bénéfique soit en terme de coût (analyser davantage en coût complet), et/ou en terme de qualité, et/ou en terme de lead time – délai de livraison. L’innovation dite « par la contrainte » (en situation de pénurie, de faiblesse de l’économie, de ressources minimes, …) est souvent très présente en sortie de crise. Elle induit aussi un phénomène de réduction des coûts.
Exemple français de créativité : la 2CV produite en sortie de 2nde guerre mondiale.

PRATIQUE N°1 : DIALOGUEZ AVEC VOS FOURNISSEURS

Associez vos prescripteurs et vos opérationnels (ex: BE, Dpt qualité …)

  • S’ils sont demandeurs d’innovation, ils participeront et suivront ainsi l’évolution du besoin.
  • S’ils ne sont pas demandeurs d’innovation, les contestations « tardives » (ex : en cours de réalisation du besoin) seront alors évitées puis traitées. Il est nécessaire que la démarche d’innovation soit acceptée et traitée en amont.

Rédigez vos spécifications / cahiers des charges avec des objectifs de résultats et non de moyens

Partagez avec vos fournisseurs

Ils sont les plus à même de proposer des solutions pour innover (ex : choix d’une matière, choix d’une conception de pièce, emballage d’huile comestible…).

  • Rencontrez-les, en dehors d’une démarche d’appel d’offre, accompagné de vos prescripteurs et de vos opérationnels.
  • Encouragez-les dans la démarche d’innovation.
  • Faites preuve d’écoute, de disponibilité, de confidentialité sur les informations transmises.

Gagner ainsi la confiance de votre fournisseur, une pérennité dans la relation, et la capacité de votre fournisseur à être force de proposition.

Acceptez les variantes dans vos appels d’offres

  • N’oubliez pas de préciser dans vos appels d’offres, les exigences minimales que devront respecter les variantes, de même que les éventuelles modalités s’appliquant à leur soumission et à leur acceptation. NB : les variantes rendent difficiles la comparaison des offres ; elles compliquent donc la tâche de l’acheteur lors de son analyse des réponses à appel d’offres.

L’innovation s’avère bénéfique soit en termes de coût (analysez davantage en coût complet), et/ou en termes de qualité, et/ou en termes de lead time et délai de livraison.

PRATIQUE N°2 : MESUREZ LE NIVEAU D’INNOVATION D’UNE SOLUTION

  • Le référentiel MIM© (Monnier’s Innovation Matrix) construit par Bernard MONNIER – Président de MIM, ex-Responsable des achats chez THALES RECHERCHE ET TECHNOLOGIE
  • MIM constitue un process pour évaluer de façon objective l’innovation et la définir selon une échelle à 7 niveaux.
  • MIM est une aide à la décision objective dans le cadre de projets innovants.
  • MIM représente aussi un outil d’aide à la décision stratégique et un outil de suivi d’amélioration de l’offre.
  • MIM est utilisable aussi bien pour un produit, un service, une technologie, une offre (plus généralement).

PRATIQUE N°3 : PRATIQUEZ L’ANALYSE DE LA VALEUR (AV)

Origine de la méthode

  • Son créateur : Lawrence Delos MILES (1904 – 1985), Ingénieur chez GE.
  • Notion née, à la fin de la seconde guerre mondiale, par Lawrence Delos MILES qui devait résoudre un problème de pénurie de matériaux nobles. Lawrence D. MILES constate alors que dans un produit, ce qui compte est la fonction qu’il exerce, quelle que soit la solution utilisée pour satisfaire cette fonction. À partir de ce constat, il recherche des solutions nouvelles permettant d’assurer la fonction correspondante au moindre coût. … alors intervient l’innovation !

Finalité

  • Exprimer les services à rendre par l’objet à son utilisateurs (buts), indépendamment des solutions (moyens). Viser le juste nécessaire pour rendre les services.

Résultat

  • Innovation par la contrainte (en situation de pénurie, de faiblesse de l’économie).
  • Diminution des coûts.

L’AV représente un outil de rupture, de gestion de crise, de re-conception.

Démarche

  • Processus structuré, faisant appel à des techniques de créativité, pour remanier la création d’un produit / d’un service, afin que celui-ci soit optimal
  • Capacité à transformer, à innover
    • Décomposer un produit / un service/une activité.
    • Se poser les questions : à quoi ça sert ? A qui ça sert ?
    • Ne plus être prisonnier de la solution.

Secteurs d’applications

Beaucoup d’entreprises ont intégré, intuitivement, l’analyse de la valeur au cœur de leur fonctionnement.

    • L’AV s’est vu être appliquée dans l’Administration, l’Aéronautique, l’Industrie, le Transport, l’Informatique, les Télécoms, la Santé, le Bâtiment, les Infrastructures.

Conclusion

    • Développez votre capacité de réflexion et de raisonnement pour résoudre un problème. …développez votre capacité à innover !
    • Prenez une nouvelle dimension, devenez un catalyseur de l’innovation dans la transformation sociétale de votre entreprise.
    • Trouvez des solutions innovantes, disruptives et durables.
    • Innover, disrupter, designer = faire plus (de bien). • Rendre durable, optimiser, réduire les coûts, ressources= avec moins (de biens).
    • Remettre du sens, de l’humain, collaboratif, coopératif, participatif = ensemble.
    • …pensez autrement selon ces principes / Thinking out of the box!

EXEMPLE FRANÇAIS DE CRÉATIVITÉ PENSÉ PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE – PRODUIT EN SORTIE DE GUERRE

  • La 2CV semble représenter la quintessence de l’objet de design, tout en ayant respecté des règles de création et de production adaptées à une période particulièrement difficile ; celle de l’après-guerre.
  • Le cahier des charges (1935) sera pour beaucoup dans la construction du mythe de la 2CV puisqu’il prend en compte la dimension sociale du besoin autant que son aspect économique et financier.
  • (Contenu du cahier des charges par Jules BOULANGER – Vice Président et Chef du BE / CITROEN) « Faites étudier par vos services une voiture pouvant transporter deux cultivateurs en sabots, cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet à une vitesse maximum de 60 km/h pour une consommation de trois litres d’essence au cent. En outre, ce véhicule doit pouvoir passer dans les plus mauvais chemins, il doit être suffisamment léger pour être manié sans problèmes par une conductrice débutante. Son confort doit être irréprochable car les paniers d’œufs transportés à l’arrière doivent arriver intacts. Son prix devra être bien inférieur à celui de notre Traction Avant ».
  • La 2CV s’est ainsi imposée dans l’imaginaire collectif au point de devenir une légende de l’automobile !

POUR CONCLURE…

  • L’innovation s’avère bénéfique soit en termes de coût (analysez davantage en coût complet), et/ou en termes de qualité, et/ou en termes de lead time-délai de livraison.
  • L’une des mises en application d’une démarche d’innovation se trouve dans l’analyse de la valeur. L’AV représente un outil de rupture, de gestion de crise, de re-conception.
  • L’innovation dite « par la contrainte » (en situation de pénurie, de faiblesse de l’économie, de ressources minimes …) est souvent très présente en sortie de crise. Elle induit aussi un phénomène de réduction des coûts.

Découvrir le profil de Sandrine sur Adequancy

 

Adequancy, « We connect Talents » : www.adequancy.com