Management de transition : le contrat type

Votre entreprise vit une période de transformation, due à une crise, une période de forte activité ou encore un collaborateur clé absent temporairement et vous avez fait appel à un manager de transition ? Une fois l’expert sélectionné, l’aspect administratif ne doit pas être éludé.

Dans cet article, découvrez quel contrat utiliser lorsque vous faites appel à un manager de transition et répondez à toutes vos questions sur les différents statuts ou la législation en vigueur.

 

Les différents contrats possibles pour une mission de management de transition

Différents types de contrats ou statuts peuvent convenir pour une mission de management de transition. Généralement, les entreprises et les managers de transition s’entendent à l’amiable afin de choisir le contrat le plus adéquat et permettant la meilleure agilité aux deux parties. Contrats de prestation, contrats salariés, portage salarial ou encore intérim : découvrez les possibilités qui s’offrent à votre entreprise en pleine transformation.

Dans tous les cas, dans le contrat avec le manager de transition, il convient de préciser les objectifs de la mission, les livrables attendus, les moyens mis à disposition, la durée du contrat et le montant des honoraires journaliers ou le forfait mensuel pour la facturation en fin de mois.

 

Le contrat de prestation

Il n’est pas rare de rencontrer des managers de transition expérimentés ayant décidé de fonder leur propre structure. En créant leur propre société, société à actions simplifiée unipersonnelle ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, ou encore en jouissant d’un statut d’auto-entrepreneur, les managers de transition s’assurent une totale liberté dans leurs activités. En plus d’apporter une grande souplesse au manager de transition, cette solution suppose un certain sérieux et une certaine expertise dans son travail pour le manager de transition.

Dans les cas de contrats de prestation, le manager de transition adresse la facture à l’entreprise cliente directement, lorsqu’il trouve ses missions de son propre chef. Lorsque l’entreprise demandeuse fait appel à un cabinet de management de transition, c’est à ce dernier que le manager de transition adressera la facture.

 

Les contrats salariés

Une mission de management de transition peut aussi se dérouler sous la forme de contrats salariés : en CDD, CDI ou même CDI de chantier. Ces contrats supposent que le manager de transition devienne salarié de l’entreprise à part entière.

Le CDD est signé entre le manager de transition et l’entreprise, ce genre de contrat est souvent utilisé dès lors que la mission proposée n’excède pas 18 mois, renouvellement inclus. En effet, les missions proposées peuvent parfois, ne pas avoir de durée préétablie : le contrat à durée déterminée signé directement avec le manager de transition s’avère ainsi peu flexible.

Le CDI quant à lui lie généralement un cabinet de management de transition au manager de transition salarié de cette société. Ce dernier est ensuite missionné dans différentes entreprises. Là encore, ce type de contrat peut parfois être particulièrement inadapté à certaines missions de management de transition. Le CDI de chantier est aussi utilisé dans le domaine du conseil et a cet avantage de prendre fin en même temps que la fin de la mission. Cependant, ces deux types de CDI représentent des contraintes administratives non négligeables.

 

L’intérim

Le contrat d’intérim est un accord entre un cabinet de management de transition, une entreprise et un manager de transition. Ce contrat de travail est temporaire et dure le temps de la mission proposée. A noter cependant que l’intérim peut être un frein pour les missions à forts enjeux.

 

Le portage salarial

Le portage salarial est souvent très utilisé dans le management de transition. Dans ce cas de figure, le manager de transition est salarié d’une entreprise de portage salarial qui facture de son côté les services de son employé à l’organisation demandeuse. Là, le contrat permet une certaine flexibilité à toutes les parties : le contrat se termine en même temps que la fin de la mission. Ce dispositif offre de nombreux avantages au client final grâce à la souplesse offerte telles que le renouvellement des missions ou la possibilité d’interrompre le contrat en respectant généralement un mois de préavis.

Dans tous les cas, managers de transition et entreprises s’entendent pour trouver le contrat convenant le plus à chacun et permettant d’appréhender la mission le plus simplement possible. Dans le management de transition, la clé est la flexibilité.

 

La méthode Adequancy

Depuis 2016, Adequancy est une plateforme en ligne mettant en relation managers de transition et entreprises en phase de transformation. Référence du secteur, le service a la confiance de  plus de 7 500 managers de transition. Tous sont disponibles immédiatement afin de collaborer avec des entreprises, où qu’elles soient en France.

Sélection des candidats, mise en relation, recrutement, déroulé de la mission : l’équipe d’Adequancy est aux côtés des entreprises à chaque étape, afin que toutes les missions se déroulent idéalement. Un accompagnement sur mesure et des managers de transition experts : voilà la clé d’une mission de management de transition réussie.

Sur les milliers de profils de managers de transition disponibles sur la plateforme Adequancy, la transparence est de mise. Pour une agilité toujours plus grande et dans un but d’efficacité, toutes les informations dont les entreprises ont besoin sont clairement énoncées sur chaque profils. Expériences passées des managers de transition, spécialisations, localisation, taux journalier : rien n’est laissé au hasard. Dans le même temps, les entreprises peuvent quant à elles rechercher le manager de transition idéal selon leurs enjeux, les compétences qu’elles recherchent ou encore leur localisation.


Les managers de transition présents sur la plateforme Adequancy sont immédiatement  disponibles pour collaborer avec les entreprises. Flexibles, ils choisissent le statut avec lequel ils travaillent en privilégiant le plus souvent un contrat au travers de leur propre société (SASU, EURL, SARL) ou d’une entreprise de portage salarial : ils définissent avec les entreprises le statut le plus simple pour entamer leur mission en toute sérénité. Pour relever les défis auxquels votre entreprise fait face, Adequancy devient votre partenaire de confiance. 

advanced divider
Un conseil ? Des questions ? Adequancy est là pour vous.