Logo Adequancy
Espace Manager
« Vous êtes manager de transition, vous souhaitez vous inscrire ou vous connecter sur votre espace manager. Merci de sélectionner votre domaine d’expertise »

Interim management : définition et domaine de compétences

L’interim management est un concept qui s’est particulièrement développé au cours des années 80 dans différents pays d’Europe comme la Grande-Bretagne ou les Pays-Bas. Au fil des années, cette solution est devenu très populaire et a connu une grande évolution.


Il s’agit d’une solution permettant aux entreprises de profiter des compétences de personnes expérimentées durant un laps de temps bien défini. À l’origine utilisé pour répondre à des besoins de gestion de crise, l’interim management est aujourd’hui plutôt employé dans le cadre d’une évolution positive de l’entreprise.

 

Définition de l’interim management

 

  • Quelle est la définition de l’interim management ? Quelle est la différence entre un cadre intérimaire et un executive interim manager ? 

Les cadres intérimaires possèdent des qualifications spécifiques, avec un niveau d’expertise certain, mais leur rôle managérial au sein de l’entreprise qui fait appel à eux est limité.

L’executive interim manager, ou manager de transition, possède une dimension plus importante encore. Doté d’une composante managériale indispensable, ce professionnel a pour rôle de soutenir le bon fonctionnement de l’entreprise. Et ce, quel que soit son secteur d’activité.

Parmi ces managers de transition, on retrouve notamment des anciens cadres dirigeants qui choisissent de se reconvertir. Ils peuvent ainsi apporter l’expérience qu’ils ont acquise tout au long de leur carrière pour mener à bien la mission.

 

  • Quel est l’intérêt de recourir à ce professionnel ?

Au départ, l’interim manager était principalement sollicité pour la gestion de crise. Mais les choses ont évolué au fil des années. Cet expert peut désormais accompagner les entreprises sur différentes missions, notamment pour mettre en œuvre de nouvelles stratégies.

L’interim manager peut avoir différents domaines d’expertise tels que la finance, l’industrie, la logistique, les RH, ou encore le marketing ou l’IT. Son profil correspond à celui d’une personne polyvalente, en capacité d’être opérationnelle rapidement. Sa vision extérieure apporte un nouveau regard et un regain de dynamisme à l’entreprise dans laquelle il intervient.

Une entreprise peut faire appel à de l’interim management lorsqu’elle a besoin d’accompagner une phase de changement (croissance, restructuration, grands projets, etc.). Quel que soit le cadre ou la durée de sa mission, ce professionnel apporte une valeur ajoutée rapide (humaine, financière, technique) à l’organisation dans laquelle il intervient.

L’executive interim manager : qui peut solliciter ses services ? 

Ce professionnel peut proposer ses services aux petites et grandes entreprises. En principe, il peut intervenir au sein d’une organisation comptant plus de 100 personnes. Pour une PME, il est plus rentable de solliciter ses compétences à temps partiel. Cela sera l’occasion de profiter de l’expertise d’une personne très qualifiée de façon temporaire.

Bien évidemment, plus l’entreprise est de petite taille, plus on attendra de son intervention qu’elle soit un levier de croissance.

Quelles sont les missions d’un executive interim manager ?

Les missions de ce professionnel peuvent être orientées vers quatre axes principaux qui sont :

  • Le pilotage d’un service, d’un département, d’un groupe, d’un projet.
  • La transformation comme la digitalisation, la relocalisation, les acquisitions.
  • L’amélioration de la performance, la synergie, la création de fonctions.

Le remplacement d’un des dirigeants ; l’expert peut intervenir après une démission, un licenciement.

Interim management : quelles sont ses qualités et ses compétences ?

Ce professionnel s’avère être de plus en plus sollicité par les entreprises car il est : 

  • Flexible et opérationnel : pour piloter efficacement des projets stratégiques, il comprend rapidement  l’importance et les enjeux de son intervention.
  • Performant et efficace : sa principale mission est de fédérer les équipes internes. En tant qu’expert dans son domaine, il impose sa crédibilité technique, sa capacité à diagnostiquer des problèmes et proposer des solutions opérationnelles.
  • Autonome : il est familier à toutes sortes de projets. Il est alors apte à prendre des décisions, quel que soit le contexte.
  • Objectif et intègre : il ne se laisse pas influencer par le contexte politique de l’entreprise. Pour être crédible, il répond de sa mission avec intégrité et détermination.
  • Pédagogue : en tant que manager de transition, il fédère les équipes autour d’un projet. Il est déterminé afin d’assurer la réussite de sa mission. Il est capable de transmettre une partie de son savoir aux équipes pour les aider à mieux gérer la situation en son absence.

Quels sont les contrats-types dans le cadre de l’interim management ?

En France, il est fréquent que les clients se tournent vers la prestation de services. La relation avec le client peut ainsi être sécurisée avec différents mandats, si besoin est.

Certains cabinets proposent des CDD, mais ce format est moins adapté lorsqu’il s’agit d’interim management. Le professionnel est alors confronté à certaines limitations en matière de durée ou de responsabilité. La relation entre les parties prenantes est parfois perçue comme rigide par les clients et par le manager, ce qui est à l’opposé des attentes initiales lors de la mise en place de ce type de mission.

Le cadre intérimaire et l’interim manager se différencient donc de nombreuses manières. Le premier agit pour accomplir des missions qui lui ont été déléguées, là où le second peut intervenir pour l’entreprise dans différents domaines. On attend généralement plus d’un interim manager, dont l’action peut être déterminante pour le développement de l’entreprise.

 

Un conseil ? Des questions ? Contactez-nous !

Adequancy, « We connect Talents »