Guide du remplacement d’une salariée en congé maternité

Publié le

13 mai 2020

dans

Notre guide sur le remplacement d’une salariée en congé maternité

 

Vous êtes chef d’entreprise et venez d’apprendre que l’une de vos salariées est enceinte ? Si cette annonce doit être accueillie avec joie, il ne faut pas négliger l’impact que peut avoir cette situation sur le fonctionnement de votre entreprise. Cela est d’autant plus vrai lorsque cette collaboratrice occupe un poste clé au sein de l’organisation en tant que DRH, DSI, ou DAF par exemple.

Comment gérer au mieux le départ de votre salariée ? Quelles solutions s’offrent à vous pour remplacer un collaborateur absent

Découvrez dans cet article notre guide sur le remplacement de la salariée en congé maternité.

Salariée enceinte : ce que dit la loi

En France, une réglementation encadre le statut des femmes enceintes exerçant en tant que salariée. Certaines de ces lois concernent le départ en congé maternité de la femme enceinte, ainsi que son retour au sein de l’entreprise une fois le dit congé terminé.

  • Dès lors qu’une salariée déclare sa grossesse à son employeur, ce dernier ne peut la muter ou la licencier tout au long de son congé maternité.
  • La durée totale du congé maternité (prénatal et postnatal) est en moyenne de 16 semaines mais peut être revue à la hausse en fonction de la situation familiale et du déroulement de la grossesse.
  • La salariée est en droit de demander un congé parental d’une durée initiale d’un an, mais pouvant être renouvelée à trois reprises. 
  • A son retour, la salariée doit être affectée à son post initial, ou se voir attribuer une fonction équivalente.

Par conséquent, il est important de prendre les mesures nécessaires afin de limiter les répercussions que cet absence pourrait avoir sur l’ensemble  de l’organisation, notamment lorsque la collaboratrice en question occupe un poste de manager et dirige une – voire plusieurs – équipes(s).

Anticiper un départ en congé maternité

Qui dit grossesse dit remplacement. Même si en principe, une salariée enceinte continue à travailler jusqu’à son congé maternité, n’attendez pas la dernière minute pour trouver un ou une remplaçant(e). 

En effet, il arrive parfois qu’une grossesse nécessite un arrêt de travail prématuré, impliquant un remplacement d’urgence. Il se peut aussi que le poste occupé par la femme enceinte ne lui convient pas dans le cadre de sa grossesse. Il faudra alors envisager de l’affecter à une autre fonction et trouver un professionnel susceptible d’occuper le poste qu’elle libère. Même si la grossesse se déroule sans encombre, il vous faudra procéder au remplacement de votre collaboratrice lorsqu’elle partira en congé maternité. Vous pouvez alors choisir de recruter en interne ou vous tourner vers l’extérieur.

Le recrutement interne : une solution intéressante pour remplacer une salariée en congé maternité

Lorsqu’il s’agit de combler un poste vacant, la mobilité interne peut être une option intéressante. Plus économique et plus pratique, cette solution permet en effet de trouver rapidement un remplaçant, connaissant déjà l’entreprise et son mode de fonctionnement. 

Il va sans dire que le candidat sélectionné devra avoir toutes les compétences nécessaires à l’exécution de sa nouvelle fonction, notamment s’il s’apprête à occuper pour la première fois le rôle complexe de manager. Avant son départ en congé maternité, vous pouvez parfaitement impliquer votre collaboratrice dans le processus de recrutement et de formation de son remplaçant. Prévoyez quelques jours de transition au cours desquels la future maman sera chargée de présenter à son ou sa remplaçant(e) les missions dont il ou elle  aura désormais la charge et de le mettre au fait des dossiers en cours afin qu’il puisse rapidement assurer la continuité de la fonction.

Recourir au recrutement externe : faire appel à un manager de transition 

Un poste vacant au sein d’une entreprise peut rapidement déséquilibrer l’organisation de cette dernière. Ceci est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un poste stratégique tel que celui de manager. Il convient donc de trouver rapidement un professionnel doté de toutes les compétences managériales indispensables à la mise en oeuvre de cette fonction clé, et susceptible de s’adapter rapidement à la culture de l’entreprise. Une mission délicate, mais pas impossible. De fait, dans pareille situation, nombreux chefs d’entreprise font appel à un manager de transition.

En plus de ses compétences techniques et humaines indéniables, cet expert est opérationnel dans l’immédiat. S’il faut compter plusieurs mois avant qu’une nouvelle recrue entre pleinement dans ses fonctions au sein de l’entreprise, il faut à peine quelques jours au manager de transition pour comprendre les enjeux et le fonctionnement de l’entreprise, repérer ses forces et ses faiblesses et proposer des solutions concrètes et efficaces pour résoudre les problématiques rencontrées.

Le management relais permet non seulement de trouver rapidement le remplaçant idéal mais aussi de bénéficier d’un regard neuf sur l’entreprise, afin d’améliorer sa compétitivité et sa rentabilité.

Besoin d’un manager de transition disponible et performant ? Trouvez le profil idéal sur Adequancy !

Pour toutes questions ou informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Adequancy, we connect talents.

 

Découvrez les plateformes Adequancy dédiées au management de transition :

– Managers de transition Finance

– Managers de transition Direction Générale

– Managers de transition Ressources humaines

– Managers de transition Projets

– Managers de transition Achats

– Managers de transition Logistique & supply chain

– Managers de transition Industrie

– Managers de transition Juridique & fiscal

– Managers de transition Commerce & marketing

– Managers de transition DSI