Quels sont les 3 piliers des missions du manager ?

Les 3 piliers des missions du manager pour améliorer la cohésion d’équipe

Donner du sens aux missions réalisées, motiver les collaborateurs, favoriser le développement des compétences, valoriser le travail effectué… les missions d’un manager sont extrêmement variées. Indispensable pour garantir un climat social apaisé et des résultats à la hauteur des objectifs de l’entreprise, le manager doit régulièrement se remettre en question pour adapter sa posture managériale.

Alors, quels sont les 3 piliers des missions d’un manager ? Sur quels leviers les managers peuvent-ils agir pour progresser dans leur rôle ? Adequancy vous apporte quelques pistes de réflexion…

  

Pilier 1 des missions d’un manager : la connaissance de soi 

La posture d’un manager influence de manière significative les comportements adoptés par chaque membre de l’équipe. Ainsi, lorsqu’une équipe ne fait pas preuve d’une cohésion suffisante, il y a fort à parier qu’une partie des responsabilités est à rechercher du côté du manager.

La qualité des relations entre le manager d’une part, et les collaborateurs ou prestataires d’autre part, est un excellent indicateur des compétences du manager (qualité de la communication, style de management utilisé, présence d’un leadership naturel ou non…).

L’un des 3 piliers des missions du manager est donc d’affiner la connaissance de soi, notamment à travers les 3 questions suivantes. 

 

Quelles sont les raisons qui me donnent envie de manager ?

Selon Agnès Muir-Poulle, coach et professeure en management, la motivation du manager doit davantage reposer sur la volonté de guider les membres de son équipe et de développer leurs compétences que sur l’envie de disposer d’un pouvoir sur autrui ou d’être reconnu socialement.

 

Quelles sont mes valeurs centrales ?

Si chaque manager coordonne une équipe composée de collaborateurs situés à un échelon hiérarchique inférieur, les managers intermédiaires doivent également appliquer des décisions émanant de leurs supérieurs.

Or, dans certains cas, il arrive que ces décisions entrent en contradiction avec les valeurs du manager, ce qui provoque « une fissure dans l’être » selon l’analyse d’Agnès Muir-Poulle. 

En disposant d’une connaissance pointue de ses valeurs (sens de l’éthique, tolérance, respect, loyauté, équité…), un manager est capable de se positionner plus rapidement auprès de sa hiérarchie et de son équipe. À défaut, des conflits surgiront et la crédibilité du manager sera remise en cause.

 

Suis-je capable d’être transparent malgré un contexte difficile ?

Davantage en relation avec la direction générale que les collaborateurs, le manager intermédiaire possède un degré d’information plus élevé que les membres de son équipe. En cas de difficultés, à l’image de l’abandon d’un projet ou de la suppression totale d’une activité, il est fort probable que l’équipe réclame de la transparence auprès de leur manager direct.

La transparence totale n’est pas forcément une stratégie à adopter de manière systématique. Par exemple, si l’abandon d’un projet n’est qu’au stade de la rumeur, le manager a tout intérêt à attendre une décision officielle avant d’apporter des informations fiables aux membres de son équipe.

À l’inverse, ne jamais divulguer d’informations stratégiques aux collaborateurs risque de générer de la frustration, voire de la colère chez ces derniers, ainsi qu’une baisse de leur engagement. Faire preuve d’intelligence émotionnelle est donc indispensable pour identifier le timing opportun pour communiquer auprès de son équipe.

Aussi, si le manager doit montrer l’exemple, son rôle ne consiste pas à être parfait en toutes circonstances. Lorsqu’il commet des erreurs, la meilleure approche est de les reconnaître et d’être capable de présenter ses excuses auprès des membres de son équipe.

 

Pilier 2 des missions d’un manager : la création d’un cadre pour chaque salarié

Le deuxième pilier des missions d’un manager consiste à fournir des efforts constants pour créer un cadre à la fois sécurisant et épanouissant pour chaque collaborateur. Pour ce faire, deux leviers peuvent être actionnés : 

  • Soigner l’intégration de chaque nouvel arrivant
  • Diffuser la culture d’entreprise à l’ensemble des salariés. 

 

L’onboarding, ou l’intégration d’un nouveau salarié dans l’entreprise

Pour chaque arrivant dans l’entreprise, les premières semaines constituent une période fondamentale. Pour réussir leur intégration (ou onboarding), le salarié fraîchement recruté doit se familiariser rapidement avec son nouvel environnement : collègues de travail, conditions de travail, missions et projets à réaliser, objectifs à atteindre…

Pendant cette phase, la communication joue un rôle crucial, puisque chaque collaborateur a besoin de ces informations pour devenir rapidement opérationnel et répondre aux attentes de l’entreprise.

A contrario, une intégration bâclée augmente le risque de générer des erreurs préjudiciables à l’entreprise. Or, dans une telle situation, la responsabilité incombe davantage au manager qu’au nouveau salarié, notamment si ce dernier n’a pas reçu les informations indispensables pour exercer ses missions dans des conditions optimales.

 

Insister sur la culture d’entreprise

Un excellent manager sait diffuser la culture d’entreprise à l’ensemble des collaborateurs dans le but de renforcer leur motivation et leur engagement. L’objectif est donc que les collaborateurs trouvent un sens à leur travail.

Communiquer le plus tôt possible sur les valeurs incarnées par l’entreprise constitue une stratégie payante pour améliorer la satisfaction des collaborateurs au travail. D’ailleurs, partager la raison d’être de l’entreprise dès l’entretien d’embauche est une excellente solution pour attirer des salariés naturellement en phase avec la culture d’entreprise en place.

 

Pilier 3 des missions du manager : cerner les attentes des collaborateurs 

Il n’existe ni manager parfait, ni style de management parfait. En l’absence de solution miracle, l’objectif du manager est de trouver la meilleure solution possible pour améliorer la cohésion d’équipe, la solidarité entre chaque membre et l’épanouissement individuel et collectif.

Le troisième pilier des missions du manager réside dans la compréhension précise des attentes des collaborateurs. Une telle analyse offre la possibilité au manager d’adapter son style de management à chaque professionnel et, in fine, d’améliorer la performance de chaque collaborateur. Pour remplir cet objectif, voici 3 exemples d’actions à mettre en place.

 

Identifier les besoins de chaque collaborateur  

Puisque chaque professionnel dispose d’une personnalité unique, il est crucial d’apprendre à connaître chaque salarié afin d’adapter sa posture managériale en fonction de leurs attentes. 

Par exemple, certains salariés sont plus épanouis lorsqu’ils sont autonomes, tandis que d’autres ont besoin d’une présence managériale plus marquée pour être efficace. 

 

Organiser des réunions régulières avec son équipe

L’idée est de rassembler chaque membre de votre équipe pour échanger sur des sujets en lien avec les activités de l’entreprise (état des lieux des objectifs, avancée de chaque collaborateur sur les projets en cours, problématiques rencontrées et solutions à apporter…). Ces réunions, qui peuvent se tenir chaque semaine, offrent à chacun une vision globale des activités.

 

Planifier des échanges individuels avec chaque salarié 

Contrairement aux réunions d’équipes, ce temps d’échange individuel permet de s’extirper de la partie opérationnelle pour se concentrer sur le niveau de satisfaction personnel de chaque collaborateur dans l’entreprise. 

Il s’agit donc d’une discussion ouverte où le salarié doit se sentir libre de parler de : 

  • ses frustrations ; 
  • l’équilibre entre sa vie professionnelle et personnelle ;  
  • son avis sur les méthodes de management en place dans l’entreprise ;  
  • sa volonté de participer à des formations pour acquérir de nouvelles compétences.

 

Vous êtes confronté à une crise managériale au sein de votre entreprise ? Adequancy, plateforme digitale exclusivement dédiée au management de transition, vous offre la possibilité de dénicher un spécialiste des ressources humaines pour vous aider à retrouver un climat social apaisé et accroître l’efficacité globale de votre organisation.

Un conseil ? Des questions ? Adequancy est là pour vous.